S'abonner

Mésothéliomes malins et mutations constitutionnelles du gène BAP1 - 12/03/19

Malignant mesothelioma and constitutional BAP1 gene mutations

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.11.014 
Z. Neviere , P. Berthet, F. Polycarpe, C. Dubos-Arvis, P. Dô, R. Gervais
 Centre François-Baclesse, avenue du Général-Harris, 14076 Caen cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le mésothéliome malin est un cancer rare, favorisé par une exposition à l’amiante. Quelques cas d’agrégation familiale de mésothéliomes malins ont été rapportés et récemment mis en relation avec des mutations constitutionnelles du gène BAP1. BAP1 est une protéine désubiquitinylase impliquée dans différents mécanismes cellulaires comme la réparation de l’ADN ou la différenciation. Environ la moitié des mésothéliomes malins présente une inactivation somatique bi-allélique de BAP1, objectivée par une extinction nucléaire en immunohistochimie. Les altérations constitutionnelles de BAP1 sont beaucoup plus rares. Présentes à l’état hétérozygote, elles sont de transmission autosomique dominante. Elles sont associées au risque de développer d’autres tumeurs comme des mélanomes uvéaux et cutanés, des tumeurs mélanocytaires bénignes (melanocytic BAP1-mutated atypical intradermal tumor ou MBAITS) et des carcinomes rénaux à cellules claires. Le lien de causalité entre les mésothéliomes et les mutations germinales de BAP1 n’a pas été encore clairement précisé. Il n’existe pas actuellement de consensus sur les recommandations de prise en charge des personnes porteuses de ces mutations en France. Cet article est une synthèse de la littérature sur les fonctions du gène BAP1, les risques tumoraux liés à son altération et le suivi des patients porteurs d’une altération constitutionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Malignant mesothelioma is a rare tumour, usually the result of asbestos exposure. Several cases of familial aggregation have been reported and recently shown to be associated with constitutional mutations of the BAP1 gene. BAP1 is a deubiquitinating enzyme implicated in several different cellular mechanisms such as the repair or differentiation of DNA. About a half of malignant mesotheliomas present a somatic, bi-allelic inactivation of BAP1, demonstrated by nuclear extinction on histochemistry. Constitutional alterations of BAP1 are extremely rare. Present in the heterozygous state they are transmitted as an autosomal dominant. They are associated with a risk of developing other tumours such as uveal and cutaneous melanomas, benign melanocytic tumours (melanocytic BAP1-mutated atypical intradermal tumour or MBAITS) and clear cell renal carcinomas. The causal link between mesothelioma and germinal mutations of BAP1 has still not been clearly identified. At present there is, in France, no consensus on recommendations for the management of patients with these mutations. This article is a synthesis of the literature on the functions of the BAP1 gene, the tumour risks related to its alteration and the follow up of patients bearing a constitutional mutation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mesotheliome, BAP1, Prédisposition, Mélanome, Carcinome à cellules rénales

Keywords : Mesothelioma, BAP1, Germline mutation, Melanoma, Renal cell carcinoma


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 2

P. 241-248 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Addictions
  • L. Karila, A. Benyamina
| Article suivant Article suivant
  • Recommandations de bonne pratique pour la prise en charge de la maladie veineuse thromboembolique chez l’adulte. Version courte
  • O. Sanchez, Y. Benhamou, L. Bertoletti, J. Constant, F. Couturaud, A. Delluc, A. Elias, A.-M. Fischer, P. Frappé, N. Gendron, P. Girard, A. Godier, C. Gut-Gobert, S. Laporte, I. Mahé, L. Mauge, N. Meneveau, G. Meyer, P. Mismetti, F. Parent, G. Pernod, I. Quéré, M.-P. Revel, P.-M. Roy, P.-Y. Salaün, D.M. Smadja, M.-A. Sevestre

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;