S'abonner

L’indice de clairance pulmonaire dans la mucoviscidose - 03/04/19

Lung clearance index in cystic fibrosis

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.03.007 
W. Poncin a, b, , P. Lebecque c
a Pôle de pneumologie, ORL et dermatologie, université Catholique de Louvain, institut de recherche expérimentale et clinique (IREC), 1200 Bruxelles, Belgique 
b Service de médecine physique et réadaptation, cliniques universitaires Saint-Luc, 1200 Bruxelles, Belgique 
c Pneumologie pédiatrique & centre de référence pour la mucoviscidose, cliniques universitaires Saint-Luc, 1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

C’est dans les voies aériennes périphériques qu’apparaissent les premières anomalies pulmonaires dans la mucoviscidose. Très précoce, cette atteinte est d’abord infraclinique et évolue insidieusement puisque ces petites voies aériennes (PVA) sont relativement ignorées par les épreuves fonctionnelles respiratoires conventionnelles.

État des connaissances

La méthode de rinçage d’un gaz inerte, qui donne accès à l’indice de clairance pulmonaire (ICP), est non invasive et plus abordable que les autres techniques d’investigation des PVA. L’ICP est reproductible et nettement plus sensible à une atteinte des PVA que les indices dérivés de la spirométrie. Le test requiert de l’opérateur un investissement important.

Perspectives

La récente commercialisation d’appareils mesurant l’ICP laisse entrevoir son application au domaine clinique. Cependant, les valeurs d’ICP sont tributaires de l’équipement utilisé, ce qui soulève de nombreuses questions théoriques. Les algorithmes spécifiques devraient être améliorés et plus transparents. La standardisation du test reste perfectible. D’autres indices dérivés du test mériteraient d’être davantage étudiés.

Conclusions

L’ICP a sa place en recherche pour détecter précocement les anomalies pulmonaires fonctionnelles dans la mucoviscidose et évaluer l’efficacité de nouveaux traitements, notamment chez les patients avec une fonction pulmonaire préservée. Son intérêt en pratique clinique apparaît probable mais reste à préciser.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Small airways’ involvement in cystic fibrosis (CF) pulmonary disease is a very early event, which can progress sub-clinically and insidiously since it is poorly reflected by commonly used lung function tests.

State of art

Sensitive and discriminative tools are available to investigate small airways function. However their complexity and/or invasiveness has confined their use to research purposes and to some specialized research teams. By contrast, the multiple breath washout (MBW) test is more affordable and non-invasive. Lung clearance index (LCI), which is the most used derived parameter, is reproducible and much more sensitive than spirometry in detecting small airways disease. However, MBW is operator dependent.

Perspectives

The recent commercialization of devices assessing LCI launches MBW as a potential tool in routine clinical care, although its use currently remains mostly dedicated to research purposes. However, important differences in LCI between various equipment settings raise a number of theoretical questions. Specific algorithms should be refined and more transparent. Standardization of MBW is still an ongoing process. Whether other MBW derived indices can prove superior over LCI deserves further study.

Conclusions

In CF, LCI is now a well-established outcome in research settings to detect early lung function abnormalities and new treatment effects, especially in patients with mild lung disease. In these patients, LCI seems an attractive tool for clinicians too. Yet, further investigation is needed to define clinically significant changes in LCI and to which extent this index can be useful in guiding clinical decisions remains to be studied.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mucoviscidose, Indice de clairance pulmonaire, Tests de la fonction respiratoire, Petites voies aériennes, Inhomogénéité de la ventilation

Keywords : Cystic fibrosis, Lung clearance index, Respiratory function tests, Small airways, Ventilation inhomogeneity


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 3

P. 377-395 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de la toux chronique en France : enquête de pratique
  • L. Guilleminault, D. Brouquières, M. Messekher, J.C. Dalphin, A. Didier, R. Escamilla
| Article suivant Article suivant
  • Isolement respiratoire en cas de suspicion de tuberculose avec examen direct négatif
  • J. Pichon, C. Chouaid, E. Marc, G. Voiriot

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;