S'abonner

Évaluation par tomodensitométrie thoracique d’un traitement de la trachéobronchomalacie par pression positive continue dans le cadre d’un syndrome de Mounier–Kuhn - 19/07/20

Evaluation with chest CT scan of CPAP as a treatment for tracheobronchomalacia in the frame of a Mounier–Kuhn syndrome

Doi : 10.1016/j.rmr.2020.06.014 
J. Bismuth a, P. Habert b, c, A. Boyer a, A. Palot a,
a Service de pneumologie, hôpital Saint-Joseph, 26, boulevard de Louvain, 13285 Marseille, France 
b Service de radiologie, hôpital AP–HM La Timone, 265, rue Saint-Pierre, Marseille, France 
c LIIE, Aix-Marseille université, Marseille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 19 July 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

La trachéobronchomégalie est souvent associée à une trachéobronchomalacie responsable d’infection des voies aériennes basses à répétitions. Il n’existe actuellement aucun traitement spécifique basé sur des preuves.

Observation

Nous rapportons le cas d’une patiente de 79 ans présentant une trachéobronchomégalie dans le cadre d’un syndrome de Mounier–Kuhn compliquée d’une trachéobronchomalacie responsable de sa symptomatologie. Le diagnostic de trachéobronchomalacie a été confirmé par tomodensitométrie thoracique avec coupes expiratoires et endoscopie bronchique virtuelle. Un traitement par pression positive continue (PPC) a été débuté et nous avons objectivé son efficacité par tomodensitométrie thoracique avec une diminution du collapsus expiratoire trachéobronchique et une diminution du piégeage.

Conclusions

L’endoscopie virtuelle utilisant des coupes hautes résolutions et une reconstruction en 3D constitue une alternative non invasive intéressante pour un diagnostic de trachéobronchomalacie chez des patients à risques anesthésiques. Nous démontrons l’efficacité de la PPC dans la trachéobronchomalacie par tomodensitométrie thoracique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Tracheobronchomegaly disease is often associated with a tracheobronchomalacia which is responsible for recurrent lower respiratory tract infections. Currently there is no evidence to support any specific treatment for the condition.

Case report

We report the case of a 79 years old patient presenting with tracheobronchomegaly in the context of Mounier–Kuhn syndrome complicated by a tracheobronchomalacia responsible for her symptomatology. The diagnosis of tracheobronchomalacia had been confirmed by high-resolution chest computed tomography (CT) with expiratory slices and virtual bronchoscopy. Treatment with continuous positive airway pressure (CPAP) was proposed, and we confirmed its efficacy using high-resolution chest CT, which showed a decrease in tracheobronchial collapse and a reduction in air trapping.

Conclusions

Three-dimensional virtual bronchoscopy is an interesting tool and a noninvasive method to diagnose tracheobronchomegaly for patients who are at a high anesthetic risk. It is also possible to use it demonstrate the effect of CPAP in tracheobronchomalacia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mounier–Kuhn, Trachéobronchomégalie, Trachéobronchomalacie, PPC, Tomodensitométrie

Keywords : Mounier–Kuhn, Tracheobronchomegaly, Tracheobronchomalacia, CPAP, High-resolution CT


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;