S'abonner

Nivolumab (NIVO) + ipilimumab (IPI) + 2 cycles d’un doublet de chimiothérapie à base de sels de platine (CT) vs 4 cycles de chimiothérapie en 1re ligne (1L) de traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) stade avancé : CheckMate 9LA (CM 9LA) - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.252 
A. Scherpereel 1, , M. Reck 2, T.E. Ciuleanu 3, M.C. Dols 4, M. Schenker 5, B. Zurawski 6, J. Menezes 7, E. Richardet 8, J. Bennouna 9, E. Felip 10, O.J. Vidal 11, A. Alexandru 12, H. Sakai 13, S. Lu 14, T. John 15, D.P. Carbone 16, S. Meadows-Shropshire 17, J. Yan 17, L.G. Paz-Ares 18
1 CHRU, hôpital Albert-Calmette, Lille, France 
2 Department of Thoracic Oncology, Airway Research Centre North, German Centre for Lung Research, Lung Clinic, Grosshansdorf, Allemagne 
3 Institutul Oncologic Prof. Dr.-Ion-Chiricuta and UMF Iuliu-Hatieganu, Cluj-Napoca, Roumanie 
4 Unidad Intercentro HRU Málaga y VV. IBIMA, Malaga, Espagne 
5 SF. Nectarie Oncology Centre, Craiova, Roumanie 
6 Ambulatorium Chemioterapii, Bydgoszcz, Pologne 
7 Hospital Nossa Senhora Da Conceição, Porto Alegre, Brésil 
8 Instituto Oncológico De Córdoba, Cordoba, Argentine 
9 Thoracic Oncology Unit, University Hospital, Nantes, France 
10 efelip@vhio.net, Barcelona, Espagne 
11 Hospital Universitario La Fe, Valencia, Espagne 
12 Prof. Dr.-Alexandru-Trestioreanu Bucha, Bucharest, Roumanie 
13 Saitama Cancer Centre, Saitama, Japon 
14 Shanghai Lung Cancer Centre, Shanghai Chest Hospital, Shanghai JiaoTong University, Shanghai, Chine 
15 Austin Hospital, Heidelberg, Australie 
16 The Ohio State University Comprehensive Cancer Center, Columbus, Ohio, États-Unis 
17 Bristol Myers Squibb, Princeton, NJ, États-Unis 
18 Hospital Universitario 12 de Octubre, CNIO, Universidad Complutense & CiberOnc, Madrid, Espagne 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Dans l’essai CM 227 partie 1, l’association NIVO+IPI a amélioré la survie globale (OS) en 1L de traitement du CBNPC avancé, indépendamment de l’expression de PD-L1. CM 9LA (NCT03215706) est une étude randomisée de phase 3 évaluant l’association NIVO+IPI+2 cycles CT vs CT en 1L de traitement du CBNPC avancé.

Méthodes

Les adultes atteints d’un CBNPC avancé, naïfs de traitement, ont été randomisés dans les groupes NIVO 360mg Q3W+IPI 1mg/kg Q6W+CT (2 cycles) (n=361) ou CT seule (4 cycles) (n=358), stratifiés selon le statut PD-L1 (<1 % vs ≥1 %), le sexe et l’histologie. La CT était adaptée selon l’histologie. Le critère principal d’évaluation était l’OS. Les critères d’évaluation secondaires comprenaient la survie sans progression (PFS) et le taux de réponse objectif (ORR) (évaluation BICR) et l’efficacité selon les sous-groupes PD-L1. Les critères d’évaluation exploratoires comprenaient la sécurité/tolérabilité.

Résultats

Lors d’une analyse intermédiaire pré-spécifiée (suivi minimum : 8,1 mois), l’OS était prolongée significativement avec NIVO+IPI+CT vs CT (HR : 0,69, IC à 96,71 %C : 0,55–0,87 ; p=0,0006), de même pour la PFS et l’ORR. Avec un suivi plus long (minimum 12,7 mois), l’OS restait plus importante avec NIVO+IPI+CT vs CT : médiane 15,6 vs 10,9 mois (HR : 0,66, IC à 95 % : 0,55–0,80) ; les taux d’OS à 1 an étaient de 63 % vs 47 %. Le bénéfice clinique était cohérent pour tous les critères d’efficacité parmi les différents sous-groupes clés, y compris par PD-L1 et par histologie. Des événements indésirables de grade 3–4 liés aux traitements étaient de 47 % dans le bras NIVO+IPI+CT vs 38 % dans le bras CT.

Conclusion

L’OS a été améliorée de manière statistiquement significative avec NIVO+IPI+CT vs CT (4 cycles) en 1L de traitement du CBNPC avancé. Aucun nouveau signal de sécurité n’a été identifié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 123 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’hypermétabolisme des muscles respiratoires chez les patients opérés d’un cancer bronchique
  • K. El Husseini, J.M. Baste, A.C. Bouyeure-Petit, P. Decazes, S. Thureau, P. Vera, E. Lhuillier, M. Patout
| Article suivant Article suivant
  • Cannabis et cancer bronchique du sujet jeune, il est temps d’en parler !
  • L. Betser, D. Fabre, E. Fadel, J. Le Pavec, M.R. Ghigna, O. Mercier, M. Glorion, P. Mordant, P. Pradere

Déjà abonné à cette revue ?