S'abonner

Particularités du cancer bronchopulmonaire chez la femme : à propos de 1358 cas - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.269 
A. Abdelkbir 1, , I. Bouassida 1, M. Haj Dahmen 1, H. Zribi 1, M. Touaibia 2, S. Maazaoui 3, M. Mlika 4, A. Marghli 1
1 Service de chirurgie thoracique et cardiovasculaire, hôpital Abderrahmene Mami, Ariana, Tunisie 
2 Service d’anesthésie, hôpital Abderrahmene Mami, Ariana, Tunisie 
3 Service de pneumologie, pav II, hôpital Abderrahmene Mami, Ariana, Tunisie 
4 Service d’anatomopathologie, hôpital Abderrahmene Mami, Ariana, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le cancer bronchopulmonaire est la première cause de mortalité par cancer dans le monde. Ces dernières années, il y avait une augmentation de son incidence chez la femme.

Méthodes

Étude rétrospective portant sur 224 patientes opérées pour cancers bronchopulmonaire dans le service de chirurgie thoracique et cardiovasculaire de l’hôpital Abderrahmene Mami de l’Ariana sur une période de 20 ans.

Résultats

Nous avons colligé 1358 cas de cancer bronchopulmonaires sur une période de 20 ans. Deux cent vingt-quatre femmes soit 16,49 % ont été opérées. L’âge moyen des patientes était de 54 ans (vs 58 ans pour le sexe masculin) avec des extrêmes allant de 13 ans à 92 ans. Cinquante-quatre pour cent étaient non-tabagiques. Les gestes principaux étaient la lobectomie pour 125 patientes, la bilobectomie pour 24 patientes, la pneumonectomie pour 35 patientes. L’adénocarcinome était le type histologique dominant (112 patientes) suivi des tumeurs carcinoïdes (80 patientes). Des complications postopératoires ont été décrites pour 20 patientes (8,92 % vs 16,93 % pour le sexe masculin). Les principales complications étaient l’atélectasie pour 3 patientes, le bullage prolongé pour 4 patientes, le pneumothorax secondaire chez 4 patientes, des complications infectieuses pour 3 patientes, des troubles de rythme chez 2 patientes. La mortalité était estimée à 0,89 % (2 décès) vs 2,11 % pour le sexe masculin.

Conclusion

Le cancer bronchique chez la femme a de nombreuses spécificités en ce qui concerne les facteurs de risques, la présentation clinique et la prise en charge diagnostique et thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 130 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La tumeur inflammatoire myofibroblastique, une tumeur pulmonaire rare. À propos de 10 cas
  • M. Abdennadher, M. Chamakh, H. Zribi, S. Zairi, I. Bouassida, I. Sahnoun, A. Ayadi Kaddour, F. Mezni, M. Touaibia, S. Ouerghi, A. Marghli
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs pronostiques du cancer bronchopulmonaire au stade localement avancé non opérable
  • S. Jrad, N. Belloumi, B. Imene, M. Hamdi, M. Bougacha, H. Baili, F. Chermiti Ben Abdallah, S. Fenniche

Déjà abonné à cette revue ?