S'abonner

Évaluation des échanges gazeux dans la sarcoïdose : DLCO ou TM6 ? - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.423 
K. Ayed , S. Mokaddem, S. Khaldi, K. Kchaou, S. Ben Khamsa
 Faculté de médecine, service des EFR, hôpital Abderrahmene Mami, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Dans la sarcoïdose pulmonaire, les données de la littérature stipulent que la capacité de transfert du monoxyde de carbone (DL CO) est le paramètre fonctionnel qui s’altère en premier. Or, l’évaluation des échanges gazeux semble plus sensible à l’effort, notamment par le test de marche de 6minutes (TM6). L’objectif de cette étude était de comparer la pertinence de l’évaluation des échanges gazeux au repos par la DL CO et à l’effort par le TM6.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective incluant 46 patients atteints de sarcoïdose pulmonaire, et non porteurs d’autres pathologies respiratoires associées. Tous les patients ont bénéficié d’une mesure de la DL CO et d’un TM6.

Résultats

L’âge moyen de notre population était de 54,8±9,8 ans avec une prédominance féminine (68,4 %). La classification radiologique de la sarcoïdose a révélé que 26,1 % des cas étaient de type I, 65,2 % de type II et 8,7 % de type III. La valeur moyenne de la DL CO était de 74,2±13 % et était inférieure à la limite inférieure de la normale chez 50 % des patients. La distance de marche de six minutes (DM6) moyenne était de 468,5±69 mètres et était diminuée par rapport à la valeur prédite chez 37 % des patients. Une désaturation significative au TM6 a été notée chez 29 % des patients. Parmi les patients présentant une DL CO normale, 64 % présentaient au moins une autre anomalie d’échange gazeux : 43 % des patients avaient une désaturation significative au TM6 (p=0,022) et 21,7 % avaient une DM6 diminuée (p=0,033).

Conclusion

La DL CO reste un paramètre fonctionnel déterminant dans l’évaluation des échanges gazeux dans la sarcoïdose. Néanmoins, cette étude a montré que la DM6 et la désaturation au cours du TM6 peuvent précéder l’altération de la DL CO, d’où la nécessité d’évaluer les échanges gazeux à l’effort même si la DL CO est normale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 194 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs de l’évolution vers l’insuffisance respiratoire chronique chez les sujets atteints de fibrose pulmonaire idiopathique
  • D. Belkhir, I. Zendah, H. Rouis, C. Moussa, I. Khouaja, A. Khattab, H. Ghedira
| Article suivant Article suivant
  • L’évaluation rhumatologique des patients atteints de pneumopathie interstitielle diffuse améliore le diagnostic de pneumopathie interstitielle diffuse associée à une connectivite
  • S. Ottaviani, S. Khaleche, R. Borie, M.P. Debray, P. Dieude, B. Crestani

Déjà abonné à cette revue ?