S'abonner

Facteurs de risque et diagnostic de la tuberculose au Maroc - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.508 
K. Bouytse , J. Benamor, J. Bourkadi
 Service de pneumologie, hôpital Moulay Youssef, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La tuberculose est une maladie infectieuse contagieuse due à une mycobactérie du complexe tuberculosis. Elle représente un problème de santé publique dans le monde. Le diagnostic est évoqué devant des données cliniques et radiologiques, mais la confirmation n’est que bactériologique et/ou histologique. Le but de notre travail est de déterminer les facteurs de risques et les moyens diagnostiques de la tuberculose pulmonaire et pleurale.

Méthodes

Nous rapportons une étude rétrospective incluant 55 cas de tuberculose pulmonaire et pleurale vus au service de phtisiologie de l’hôpital Moulay Youssef de Rabat entre mars et décembre 2019.

Résultats

Un total de 55 patients ont été inclus dans l’étude (8 cas de pleurésie tuberculeuse et 47 cas de tuberculose pulmonaire commune). L’âge moyen de nos patients est de 47 ans. Dix-neuf personnes (34,5 %) ont des ATCD de tuberculose, le tabagisme est noté chez 29 personnes (52,7 %), le cannabisme dans (20 %), 23 % sont diabétiques, 9,1 % sont sous corticothérapie orale ou immunosuppresseurs au long court pour une maladie de système, 9,1 % sont porteurs du VIH ; 9,1 % rapportent une notion de surmenage physique antérieur ou de malnutrition ou expriment une situation de stress familiale antérieure. Sur le plan socioéconomique, la majorité 90 % sont d’un niveau économique faible à moyen. Dans les formes pulmonaires, le diagnostic a été retenu par microscopie direct chez 27 patients (57,4 %), par geneXpert chez 15 patients (32 %), et par culture chez 5 patients (10,6 %). La ponction biopsie pleurale a été réalisée chez 8 patients ayant la pleurésie. L’étude anatomopathologique a mis en évidence un granulome épithélio-giganto-cellulaire avec nécrose caséeuse dans 6 cas. Le geneXpert dans le liquide pleural est revenu positif dans 2 cas. Le délai diagnostique moyen a été de 49 jours dans la tuberculose pulmonaire contre 27 jours dans la pleurésie tuberculeuse.

Conclusion

Les facteurs de risque de la tuberculose au Maroc sont nombreux, prédominés par le bas niveau socioéconomique, le tabagisme, et le terrain immunodéprimé. Le diagnostic bactériologique est utile pour les formes pulmonaires alors que l’anatomopathologie reste le meilleur moyen diagnostique pour les formes pleurales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 227 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rapport neutrophiles–lymphocytes et neutrophiles–plaquettes au cours de la tuberculose pulmonaire: association avec la survenue d’accidents thromboemboliques
  • S. Marzouki, A. Hedhli, S. Toujani, Y. Ouahchi, S. Cheikhrouhou, J. Cherif, S. Merai, M. Mjid, B. Dhahri
| Article suivant Article suivant
  • Particularités cliniques et radiologiques de la tuberculose pulmonaire chez le tabagique
  • K. Bouytse, N. Rguig, J. Benamour, J. Bourkadi

Déjà abonné à cette revue ?