S'abonner

Particularités cliniques et radiologiques de la tuberculose pulmonaire chez le tabagique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.509 
K. Bouytse, N. Rguig , J. Benamour, J. Bourkadi
 Service de pneumologie, hôpital Moulay Youssef, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le tabagisme et la tuberculose sont deux enjeux majeurs de santé publique au niveau mondial, en particulier au Maroc. La fumée du tabac altère les mécanismes de défense du poumon contre les infections et augmente le risque d’infection par le Mycobacterium tuberculosis.

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective et comparative entre deux groupes (groupe fumeurs et groupe non-fumeurs), colligés au service de phtisiologie entre la période mars et décembre 2019. Les données statistiques ont été réalisées par le logiciel SPSS.

Résultats

Parmi 55 patients ; ayant une tuberculose pulmonaire ou pleurale ; 53 % fumeurs contre 47 % non-fumeurs. L’âge moyen dans le groupe des fumeurs était de 49 ans contre 44 ans dans le groupe de non-fumeurs. Le délai moyen de consultation était plus long chez les fumeurs (59 jours vs 30 jours). Les symptomatologies étaient non spécifiques dans les 2 groupes et dominés par la toux (100 % contre 96 %) et l’hémoptysie (48 % contre 42 %), les douleurs thoracique (55 % contre 30 %). Sur le plan radiologique, les fumeurs avaient plus souvent des lésions radiologiques extensives, excavées, infiltratives et bilatérales que les non-fumeurs. On note des lésions cavitaires dans 20,6 % des cas dans le groupe des fumeurs contre 3,8 % dans le groupe des non-fumeurs, un hydropneumothorax dans 10,3 % des cas dans le groupe des fumeurs contre 3,8 % des cas dans le groupe des non-fumeurs, la confirmation de la tuberculose était bactériologique dans 25 cas et histologique dans 4 cas chez les fumeurs (bactériologique chez 25 patients dans le groupe des non-fumeurs).

Conclusion

Le retard diagnostique et le risque élevé de survenue d’hémoptysie sont les principales particularités de la tuberculose pulmonaire du sujet tabagique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 227-228 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs de risque et diagnostic de la tuberculose au Maroc
  • K. Bouytse, J. Benamor, J. Bourkadi
| Article suivant Article suivant
  • Tuberculose et diabète
  • S. Marzouki, A. Hedhli, S. Toujani, Y. Ouahchi, S. Cheikhrouhou, J. Cherif, S. Merai, M. Mjid, B. Dhahri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?