S'abonner

Évaluation de l’efficacité de deux schémas thérapeutiques (incluant Clarithromycine versus Moxifloxacine) sur la négativation des cultures à 6 mois au cours des infections pulmonaires à Mycobacterium xenopi. L’essai CaMoMy - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.041 
C. Andrejak 1, , N. Veziris 2, X. Lescure 3, H. Mal 4, E. Catherinot 5, H. Vallerand 6, D. Bouvry 7, L. Thiberville 8, F.X. Blanc 9, F. Couturaud 10, B. Philippe 11, H. Morel 12, F. Sanlaville 13, D. Boutoille 14, B. Melloni 15, B. Dautzenberg 16, J.F. Bervar 17, S. Marchand-Adam 18, C. Godet 19, A. Bergeron 20, A. Bourdin 21, A. Nieves 22, E. Bergot 23, C. Greib 24, F. Le Meunier 25, A. Ampere 26, C. Appere 27, C. Audoly 28, F. Bildstein 29, A. Perel 30, A. Cuvelier 8, P. Priou 31, P. Bonniaud 32, S. Jouneau 33, J. Pradelli 34, B. Maitre 35, J. Cadranel 36, V. Jounieaux 1
1 Service de pneumologie, Amiens, France 
2 Laboratoire de bactériologie - CNR mycobactéries, Paris, France 
3 Service de maladies infectieuses et tropicales. Hôpital Bichat AP–HP, Paris, France 
4 Service de pneumologie, Hôpital Bichat, AP–HP, Paris, France 
5 Service de pneumologie, Hôpital Foch, Suresnes, France 
6 Service de pneumologie, Reims, France 
7 Service de pneumologie Avicenne, Bobigny, France 
8 Service de pneumologie, Rouen, France 
9 Service de pneumologie, Nantes, France 
10 Service de pneumologie, Brest, France 
11 Service de pneumologie, Pontoise, France 
12 Service de pneumologie, Orléans, France 
13 Service de pneumologie, Troyes, France 
14 Service de maladies infectieuses et tropicales, Nantes, France 
15 Service de pneumologie, Limoges, France 
16 Service de pneumologie, Pitié Salpétrière, Paris, France 
17 Service de pneumologie, Lille, France 
18 Service de pneumologie, Tours, France 
19 Service de pneumologie, Poitiers, France 
20 Service de pneumologie, Hôpital Saint Louis, Paris, France 
21 Service de pneumologie, Montpellier, France 
22 Service de pneumologie APHM, Marseille, France 
23 Service de pneumologie, Caen, France 
24 Service de pneumologie, Bordeaux, France 
25 Service de pneumologie, Cannes, France 
26 Service de pneumologie, Bethune, France 
27 Service de pneumologie, Argenteuil, France 
28 Service de pneumologie Hôpital Saint Joseph, Marseille, France 
29 Service de pneumologie, Corbeil-Essone, France 
30 Service de pneumologie, Libourne, France 
31 Service de pneumologie, Angers, France 
32 Service de pneumologie, Dijon, France 
33 Service de pneumologie, Rennes, France 
34 Service de pneumologie, Nice, France 
35 Service de pneumologie, Créteil, France 
36 Service de pneumologie, Hôpital Tenon, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Peu de données sont actuellement disponibles pour déterminer le meilleur traitement à proposer aux patients présentant une infection pulmonaire à Mycobacterium xenopi (MX) (2 études randomisées avec respectivement 42 et 34 patients inclus). Les données disponibles sont en faveur d’un traitement contenant rifampicine (RIF) et éthambutol (EMB), molécules proposées par toutes les sociétés savantes, en grande partie par rapprochement avec M. avium et utilisées dans les deux études randomisées. La plupart des experts proposent l’adjonction d’un troisième antibiotique. La moxifloxacine (MXF) et la clarithromycine (CLA) sont toutes deux candidates au vu de leur CMI basses sur MX.

Méthodes

Aucune donnée n’étant disponible sur le taux de négativation des prélèvements à 6 mois, l’objectif principal de CaMoMy est de déterminer la proportion de patients avec une infection pulmonaire à MX ayant négativé leur prélèvement sous un traitement associant RIF-EMB avec soit CLA, soit MXF. Les objectifs secondaires sont de comparer ces 2 associations thérapeutiques (CLA-RIF-EMB versus MXF-RIF-EMB) en termes d’efficacité et de tolérance. L’essai CaMoMy est une étude multicentrique française (51 centres) randomisée, contrôlée, avec analyses séquentielles, incluant tous les patients présentant une infection pulmonaire à MX selon les critères ATS/IDSA 2007, sans contre-indication à l’un des antibiotiques utilisés.

Résultats

92 patients ont été inclus. Les données concernant le critère de jugement principal sont actuellement disponibles pour 72 patients. La dernière analyse intermédiaire faite sur ces 72 patients retrouvait un taux d’échec de 24,2 % dans le groupe MXF (8 échecs) et 23,9 % dans le groupe CLA (9 échecs). Le taux de succès global (patient vivant et avec prélèvement négatif à 6 mois) était de 76,4 %. Un switch d’antibiotique a été réalisé dans 3 cas pour le bras CLA et dans 2 pour le bras MXF. Le taux d’effets indésirables graves n’était pas différent.

Conclusion

L’ensemble des analyses intermédiaires effectuées n’a pas mis en évidence de différence entre les 2 bras de traitement (CLA-RIF-EMB versus MXF-RIF-EMB) que ce soit en termes de tolérance ou d’efficacité. Les Résultats définitifs nous permettront bientôt de confirmer ou non ces analyses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 25 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Décubitus ventral chez des patients Covid-19 non intubés avec une insuffisance respiratoire aiguë
  • X. Elharrar, Y. Trigui, A.M. Dols, F. Touchon, S. Martinez, E. Prud’homme, L. Papazian
| Article suivant Article suivant
  • Impact sur l’efficacité de la ventilation de l’ajout de filtres minimisant la dispersion des aérosols chez les patients atteints d’une infection virale: étude de 8 configurations de circuits sur banc test
  • M. Patout, E. Fresnel, M. Lujan, C. Rabec, A. Carlucci, L. Razakamanantsoa, A. Kerfourn, H. Nunes, Y. Tandjaoui-Lambiotte, A. Cuvelier, J.F. Muir, C. Lalmoda, B. Langevin, J. Sayas, J. Gonzalez-Bermejo, J.P. Janssens

Déjà abonné à cette revue ?