S'abonner

Utilisation du riociguat en vie réelle dans l’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.047 
B. Lamia 1, J. Dallongeville 2, L. Bensimon 3, A. Hakme 3, N. Benard 3, M. Pouriel 4, L. Levy-Bachelot 3, O. Sitbon 5,
1 Groupe Hospitalier du Havre, Normandie Université, Rouen, France 
2 Institut Pasteur, Lille, France 
3 MSD France, Puteaux, France 
4 Kappa Santé, Paris, France 
5 GHU Paris-Sud, Université Paris-Saclay, Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le riociguat, stimulateur de la guanylate cyclase soluble, améliore significativement la capacité d’exercice et les résistances vasculaires pulmonaires (RVP) dans l’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HTP-TEC) inopérable ou persistante/récurrente après traitement chirurgical (Ghofrani HA, et al. New Engl J Med 2013). L’étude « RiAD » décrit l’usage et les Résultats cliniques du riociguat en conditions réelles d’utilisation.

Méthodes

Étude rétrospective mise en place dans des centres hospitaliers français prescripteurs de riociguat. Tous les patients adultes atteints d’HTP ayant débuté un traitement par riociguat entre 14/01/2015 et 31/12/2016 ont été inclus et leurs données de suivi collectées à 3 et 6 mois puis tous les 6 mois jusqu’à 24 mois (M24). La posologie et les schémas de traitement ont été collectés à l’initiation du riociguat et durant le suivi. La durée de traitement, la distance parcourue au test de marche de 6minutes (DM6) et la classe fonctionnelle NYHA (CF) à l’issue de M24 ont été évaluées chez les patients toujours sous traitement.

Résultats

173 patients inclus dans 18 centres, avec données de suivi disponibles pour 172 d’entre eux: 63 % de femmes, âge moyen 71,4±12,4 ans. L’indication du riociguat était toujours une HTP-TEC (75,7 % inopérable, 20,8 % persistante/récurrente après chirurgie, 3,5 % information non disponible). À l’initiation du riociguat, 80,3 % des patients étaient en CF NYHA II ou III, la pression artérielle pulmonaire (PAP) moyenne était de 43,0±11,4mmHg, la PAP d’occlusion médiane de 9mmHg (IQR 7–11), les RVP médianes de 7 unités Wood (5–11), et la DM6 médiane de 323,5m (250–420). La dose initiale était de 1mg trois fois par jour dans 85,5 % des cas. A l’initiation, 93,1 % des patients recevaient des anticoagulants et 83,2 % aucun traitement spécifique concomitant. Le riociguat a été poursuivi à 2,5mg trois fois par jour dans 82,1 % des cas. A M24, 78,8 % des patients étaient encore sous riociguat, avec une durée moyenne de traitement par patient de 20,1±0,5 mois. L’augmentation de la DM6 a été en moyenne de +31,1±89,2m et en médiane de +15m (−25–63); 54,1 % des patients se sont améliorés d’au moins une CF. Aucun nouveau signal de pharmacovigilance n’a été enregistré.

Conclusion

En conditions réelles d’utilisation, le riociguat est administré conformément aux recommandations. Les Résultats cliniques sont cohérents avec les essais CHEST-1 (Ghofrani HA, et al. New Engl J Med 2013) et CHEST-2 (Simonneau G, et al. Eur Respir J 2015).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 28-29 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Coût hospitalier de l’angioplastie artérielle pulmonaire par ballonnet (AAPB) : étude observationnelle à partir des données du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI)
  • V. Cottin, P. Brenot, L. Bensimon, F. Raguideau, G. Chaize, A. Hakme, L. Levy-Bachelot, A. Vainchtock, J. Dallongeville, H. Bouvaist
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence et impact pronostique des comorbidités respiratoires chez les patients candidats à une transplantation hépatique
  • H. Pringuez, F. Conti, A. Beurnier, A. Boucly, S. Bulifon, A. Coilly, O. Chazouillères, J.C. Duclos-Vallée, F. Durand, C. Duvoux, X. Jaïs, M. Jevnikar, E.M. Jutant, J. Pichon, D. Montani, M. Humbert, D. Samuel, O. Sitbon, L. Savale

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?