S'abonner

Un essai international randomisé, comparant la radiothérapie conformationnelle postopératoire (RPO) à l’absence de RPO, chez des patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) complètement réséqué et avec envahissement ganglionnaire médiastinal N2. Première analyse de l’essai Lung ART (IFCT-0503, UK NCRI, SAKK) - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.013 
C. Le Péchoux 1, , N. Pourel 2, F. Barlési 3, C. Faivre-Finn 4, D. Lerouge 5, G. Zalcman 6, D. Antoni 7, B. Lamezec 8, U. Nestle 9, P. Boisselier 10, E. Dansin 11, A. Paumier 12, K. Peignaux 13, F. Thillays 12, J. Madeleine 14, E. Pichon 15, A. Larrouy 16, O. Riesterer 17, A. Lavolé 18, A. Bardet 1
1 Gustave Roussy, Villejuif, France 
2 Institut Sainte-Catherine, Avignon, France 
3 AP–HM, Marseille, France 
4 The Christie NHS Foundation Trust, Manchester, France 
5 CLCC, Caen, France 
6 AP–HP hôpital Bichat, Paris, France 
7 CLCC, Strasbourg, France 
8 Clinique armoricaine, Saint-Brieuc, France 
9 University Hospital Freiburg, Freibourg, Allemagne 
10 CLCC, Montpellier, France 
11 CLCC, Lille, France 
12 CLCC, Nantes, France 
13 CLCC, Dijon, France 
14 CHU, Caen, France 
15 CHU, Tours, France 
16 Centre spécialisé cancérologie Paris Nord, Sarcelles, France 
17 University Hospital Zurich, Zurich, Suisse 
18 AP–HP Hôpital Tenon, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La radiothérapie post-opératoire (RPO) est un sujet de discussion depuis la méta-analyse montrant que la RPO pouvait être délétère en particulier chez les patients (pts) pN0 et pN1. Cependant, la question restait ouverte pour les pts pN2, d’autant que de nombreux changements ont eu lieu dans la prise en charge des pts traités pour un carcinome bronchique non à petites cellules (CBNPC) de stade IIIAN2.

Méthodes

Lung ART est un essai de phase III randomisé européen comparant une RPO médiastinale (54Gy/27–30 fractions) à l’absence de RPO. Les pts étaient éligibles s’ils étaient PS 0-2, avaient une résection complète avec exploration nodale, une maladie N2 avérée; la CT (néo) adjuvante était autorisée. Le critère principal était la survie sans maladie (DFS). Les critères d’évaluation secondaires comprenaient la toxicité, le contrôle local, les modalités de rechute, la survie globale (SG), et les seconds cancers.

Résultats

Entre août 2007 et juillet 2018, 501 patients ont été randomisés après chirurgie ou après CT adjuvante, dont 427 dans IFCT-0503: 252 pts ont été alloués au bras RPO, et 244 pts au bras témoin. L’âge médian était de 61 ans (intervalle=36–85), 66 % d’hommes, adénocarcinome (73 %). La plupart des pts ont reçu une CT (post-opératoire 77 %, pré-opératoire 18 %). Le suivi médian est de 4,8 ans. La compliance en terme de RPO était bonne: 7 pts l’ont interrompu. Une toxicité cardio-pulmonaire tardive de grade 3-5 a été rapportée chez 47 pts (19,5 %) dans le bras RPO vs 19 (7,7 %) dans le bras contrôle: il n’y avait pas de différence en ce qui concerne les toxicités de grade 5. Le «Hasard Ratio (HR))» pour la DFS était de 0,847 (IC à 95 % 0,67; 1,07); p=0,156; la DFS médiane était de 30,5 mois dans le bras RPO [24; 48] et de 22,8 mois dans le bras contrôle [17; 37]; La DFS à 3 ans était de 47,11 % avec la RPO contre 43,8 % sans RPO. Le risque de rechute médiastinale est réduit de près de moitié avec la RPO (46 % dans le bras contrôle versus 25 % dans le bras RPO). Le taux de SG à 3 ans était de 66,48 % avec PORT contre 68,53 % sans PORT.

Conclusion

Lung ART est la première étude randomisée européenne évaluant une RPO 3D après résection complète, chez des patients sélectionnés principalement par TEP et ayant reçu une CT (néo) adjuvante. Le taux de DFS à 3 ans était plus élevé que prévu dans les deux bras et la RPO était associée à une augmentation non statistiquement significative de 15 % de la DFS parmi les pts opérés de façon complète d’un CPNPC de stade IIIAN2.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 9-10 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Immunothérapie (durvalumab) néoadjuvante dans les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) : Résultats préliminaires de l’étude multicentrique IFCT-1601 IONESCO
  • M. Wislez, J. Mazières, A. Lavolé, G. Zalcman, O. Carré, T. Egenod, R. Caliandro, R. Gervais, G. Jeannin, O. Molinier, M.A. Massiani, A. Langlais, F. Le Pimpec-Barthes, L. Brouchet, J. Assouad, B. Milleron, D. Damotte, M. Antoine, F. Morin, V. Westeel
| Article suivant Article suivant
  • Parcours de soins des asthmatiques et passages aux urgences: bilan d’étape du projet PASS du réseau CRISALIS asthme sévère
  • C. Camus, C. Rudzky, D. Livet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?