S'abonner

Épidémiologie et diagnostic des infections à virus respiratoire syncytial de l'adulte - 17/04/08

Doi : RMR-02-2004-21-1-0761-8425-101019-ART9 

F. Freymuth [1],

A. Vabret [1],

S. Gouarin [1],

J. Petitjean [1],

P. Charbonneau [1],

P. Lehoux [1],

F. Galateau-Salle [1],

F. Tremolières [2],

M.-F. Carette [3],

C. Mayaud [3],

A. Mosnier [4],

L. Burnouf [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est rarement recherché dans les infections respiratoires de l'adulte. Ce travail en étudie la fréquence et le diagnostic.

Méthodes

Trois enquêtes distinctes ont été menées chez des adultes atteints soit d'un syndrome pseudo-grippal, d'une infection respiratoire basse communautaire ou hospitalisés pour une pneumopathie infectieuse grave. La recherche du VRS a été faite par PCR dans tous les cas et comparée à la détection antigénique et la culture dans deux enquêtes.

Résultats

Le VRS est identifié chez 20 (11,7 %) des 170 adultes vaccinés contre la grippe atteints d'un syndrome pseudo-grippal. Dans 270 infections respiratoires basses communautaires sans signes de gravité on trouve un virus dans 86 (31,8 %) cas, dont 13 VRS (4,8 %) ; un virus est détecté dans 64 (36,7 %) des 164 bronchites aiguës : 11 VRS (6,3 %), 37 rhinovirus (21,3 %), 5 virus influenza A et B, et 12 autres virus ; dans les 60 bronchites chroniques surinfectées, il y a 9 rhinovirus (15 %), 2 virus parainfluenza 3 et aucun VRS ; dans les 21 pneumopathies infectieuses aiguës, on trouve 1 VRS, 1 virus influenza A et 2 rhinovirus, et dans les 11 cas d'infections respiratoires basses sur poumon pathologique, 1 VRS, 1 virus parainfluenza 3 et 4 rhinovirus ; il y a au total 19 infections bactériennes et virales associées. Enfin, dans les 51 pneumopathies infectieuses avec détresse respiratoire hospitalisées en réanimation, un virus est isolé dans 17 (33,3 %) cas : 3 VRS (5,8 %), 6 virus influenza A, 3 rhinovirus, 2 adénovirus, 2 herpes simplex et un CMV ; il y a 6 infections bactériennes associées dont 4 d'origine nosocomiale. Tous les patients infectés par le VRS sont âgés et présentent un facteur de risque respiratoire ou cardiaque.

Conclusions

Chez l'adulte le VRS est responsable de fréquents syndromes pseudo-grippaux et parfois d'infections respiratoires basses, qui peuvent être graves et qu'il faut penser à rechercher. La technique PCR est particulièrement efficace mais non disponible en routine.

Abstract

Epidemiology and diagnosis of respiratory syncitial viraus in adults

Introduction

Respiratory syncytial virus (RSV) is rarely searched for in respiratory infections in adults. This study assessed its frequency and diagnosis.

Methods

Three separate studies were conducted in adults presenting with (1) a flu-like illness, (2) a lower respiratory tract infection in the community, and (3) a severe pneumonia requiring hospitalisation. The diagnosis of RSV infection was sought by PCR in all cases, and compared to antigen detection and culture in two studies.

Results

RSV was identified in 20 (11.7%) of 170 influenza-vaccinated adults suffering from flu-like symptoms. In the 270 cases of non-severe lower respiratory tract illnesses in the community, viruses were identified in 86 (31.8%) cases, with RSV accounting for 13 (4.8%). In the 164 cases of acute bronchitis, a virus was detected in 64 (36.7%) of which 11 (6.3%) were RSV, 37 (21.3%) rhinovirus, 5 influenza viruses A and B, and 12 other viruses. In the 60 cases of infective exacerbations of chronic bronchitis, rhinovirus was detected in 9 (15%) and para-influenza 3 virus in 2 cases. In the 21 acute pneumonia's, 1 RSV, 1 influenza virus A and 2 rhinovirus cases were detected as well as 1 RSV, 1 parainfluenza 3 viruses and 4 rhinovirus cases in the 11 lower respiratory tract illnesses in patients with pre-existing lung disease. There were overall 19 viral and bacterial associated infections. Finally, in the 51 acute pneumonias hospitalised with respiratory distress syndrome, a virus was identified in 17 (33.3%) cases, including 3 (5.5%) RSV, 6 influenza A, 3 rhinovirus, 2 adenovirus, 2 herpes simplex virus and 1 cytomegalovirus. There were 6 bacterial-associated infections, and 4 were hospital-acquired. All RSV-infected patients were old people and had chronic pulmonary or cardiac disease.

Conclusions

In adults, RSV is a frequent cause of flu-like symptoms. It can sometimes cause lower respiratory tract illness, which can be severe, and should be considered in the differential diagnosis in such cases. The PCR method is a particularly effective diagnostic test, but as yet is not routinely available.


Mots clés : VRS , Adultes , Pneumopathie infectieuse , PCR

Keywords: RSV , Pneumonia , Adults , PCR


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 1

P. 35-42 - février 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vaccin grippal : le devoir de vaccination des soignants
| Article suivant Article suivant
  • L'éducation thérapeutique : le discours du patient asthmatique
  • J. Foucaud, M. Koleck, O. Laügt, M. Versel, A. Taytard

Déjà abonné à cette revue ?

;