S'abonner

Aspects cliniques et immunopathologiques des pneumopathies d'hypersensibilité - 17/04/08

Doi : RMR-09-2004-21-4-0761-8425-101019-ART15 

Y. Lacasse [1],

E. Israël Assayag [1],

M. Laviolette [1],

Y. Cormier [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La pneumopathie d'hypersensibilité (PH) c­onstitue une pathologie pulmonaire caractérisée par de la dyspnée et de la toux, et causée par une réaction immune secondaire à l'inhalation d'un large éventail de particules antigéniques auxquelles le sujet était préalablement sensibilisé.

État des connaissances

Les PH aiguë et subaiguë en représentent les formes les plus actives, alors que la maladie peut devenir chronique tout en demeurant progressive. La PH peut aussi évoluer vers une forme chronique et inactive. Le diagnostic repose le plus souvent sur un ensemble de symptômes et signes cliniques développés dans un contexte clinique favorisant. La réponse immune est initiée lorsque le macrophage alvéolaire phagocyte l'antigène et provoque l'expansion spécifique de clones de lymphocytes T et B qui se relocalisent dans le parenchyme pulmonaire via la circulation sanguine. Cette réaction est amplifiée par l'expression de nombreux médiateurs inflammatoires dont l'interaction est complexe.

Perspective et conclusion

Cet article fait le point sur les connaissances actuelles concernant l'approche diagnostique ainsi que les mécanismes immunologiques relatifs à la PH.

Abstract

Clinical and immunopathological aspects of hypersensitivity pneumonitis

Introduction

Hypersensitivity pneumonitis (HP) is a pulmonary disease with symptoms of dyspnoea and cough resulting from the inhalation of an antigen to which the patient has been previously sensitized.

State of art

Acute and subacute HP represent the most active forms of the disease which may become chronic while remaining progressive. HP may also evolve to end-stage lung disease. Clinical symptoms and signs tend to be non-specific and the diagnosis of HP often relies on the clinical context. The immune response is initiated when the alveolar macrophage phagocytoses the antigen, provoking the expansion of lymphocytes T and B that reach the pulmonary parenchyma through the systemic circulation. This reaction is amplified by the expression of a number of inflammatory mediators.

Perspective and conclusion

This article summarizes our current understanding of the diagnostic approach and immunological mechanisms related to HP.


Mots clés : Pneumopathie d'hypersensibilité , Diagnostic , Traitement , Pathologie , Immunologie

Keywords: Hypersensitivity pneumonitis , Diagnostic , Treatment , Pathology , Immunology


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 4-C1

P. 769-781 - septembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Passage à la chronicité d'une toux : quels mécanismes ?
  • H. Allain, D. Bentue-Ferrer, G. Daval, E. Polard, P. Delaval, V. Lagente
| Article suivant Article suivant
  • Mise en place et surveillance de l'assistance ventilatoire à domicile
  • J. Gonzalez, J. Macey, C. Cracco, T. Similowski, J.P. Derenne

Déjà abonné à cette revue ?

;