S'abonner

Prise en charge de l'asthme à l'officine : enquête auprès de 120 pharmaciens du Bas-Rhin - 17/04/08

Doi : RMR-11-2004-21-5-0761-8425-101019-ART16 

A. Casset [1],

P. Rebotier [1],

F. Lieutier-Colas [1],

N. Glasser [2],

C. Heitz [2],

J. Saigne [3],

G. Pauli [1],

F. De Blay [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le pharmacien joue un rôle essentiel dans la prise en charge du patient asthmatique du fait de la fréquence de ses visites en officine pour la délivrance de ses médicaments.

Méthodes

Afin d'évaluer le comportement et les connaissances des pharmaciens du Bas-Rhin dans l'asthme, 120 pharmaciens ont été sélectionnés au hasard pour répondre à un questionnaire standardisé.

Résultats

Les 86 pharmaciens ayant participé à l'étude ont une bonne connaissance générale de l'asthme et de son traitement. Cependant, 26,4 % des pharmaciens connaissaient l'ensemble des critères de gravité d'une crise d'asthme. Parmi les 57 pharmaciens ayant effectué une démonstration de l'utilisation de dispositifs inhalés, 16,3 % ont réalisé toutes les étapes de manipulation d'un spray-doseur. Ces résultats sont comparables à ceux des médecins non pneumologues et des infirmières pour lesquels la mauvaise utilisation varie de 63 à 100 % et 65 à 96 %, respectivement. Les scores moyens des pharmaciens étaient de 10,5/12 étapes (± 1,2) pour l'aérosol-doseur, 10,4/11 (± 1,0) pour le Turbuhaler®, 9,3/12 (± 1,7) pour l'Autohaler® et 8,1/9 (± 0,9) pour la chambre d'inhalation. L'attente principale du patient asthmatique vis-à-vis du pharmacien concerne la méthode d'utilisation des dispositifs prescrits (87,2 %), soulignant ainsi le manque d'informations reçues ou retenues par le patient lors de la prescription.

Conclusion

L'amélioration des connaissances en matière de signes de gravité de l'asthme et d'utilisation des dispositifs inhalés pourrait être utilement l'un des objectifs de formation du pharmacien d'officine.

Abstract

Management of asthma in the pharmacy: a survey of 120 pharmacists in Bas-Rhin

Introduction

The pharmacist plays an essential role in the management of the asthmatic patients on account of their frequent visits to the pharmacy to obtain their medication.

Methods

In order to evaluate the practice and knowledge of asthma among the pharmacists of the department of Bas-Rhin 120 pharmacists were selected at random to reply to a standardised questionnaire.

Results

The 86 pharmacist who replied to the questionnaire had a good general understanding of asthma and its treatment. However, only 26.4% knew all the criteria of the severity of an attack of asthma. Among the 57 pharmacists who gave a demonstration of the use of inhaler devices, 16.3% showed all the steps in the use of a metered dose aerosol. These results are comparable to those of non-specialist doctors and nurses in whom poor techniques were found in 63-100% and 65-96% respectively. The mean scores of the pharmacists were 10.5/12 (± 1.2) steps for metered dose aerosols, 10.4/11 (± 1.0) for the Tubuhaler®, 9.3/12 (± 1.7) for the Autohaler® and 8.1/9 (± 0.9) for the Volumatic spacer. The asthmatic patient's main expectation of the pharmacist concerned the use of the prescribed systems (87.2%), underlining the lack of information received by the patient at the time of prescription.

Conclusions

An improvement in the knowledge of the signs of severity of asthma and the use of inhaled devices could usefully be one of the objectives in the training of a dispensing pharmacist.


Mots clés : Asthme , Pharmacien , Dispositif inhalé , Éducation , Traitement

Keywords: Asthma , Pharmacist , Inhaled device , Education , Treatment


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 5-C1

P. 925-933 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractère multidimensionnel de la sévérité de l'asthme dans l'enquête EGEA
  • V. Siroux, F. Kauffmann, C. Pison, I. Pin
| Article suivant Article suivant
  • Expérience française du géfitinib dans le cancer bronchique non à petites cellules
  • N. Girard, L. Gérinière, S. Blandin, E. Perrot, P.-J. Souquet

Déjà abonné à cette revue ?

;