S'abonner

Diminution de la fonction musculaire dynamique dans la BPCO : étude préliminaire - 17/04/08

Doi : RMR-12-2004-21-6-0761-8425-101019-200510005 

R. Yquel [1],

F. Tessonneau [1],

O. Pillet [2],

J. Moinard [1],

G. Manier [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Position du problème

Le but de cette étude est de caractériser la fonction musculaire dynamique des patients porteurs d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Matériel et méthodes

Huit patients (VEMS : 53,0 ± 9,3 %) ont effectué plusieurs mesures : 3 sprints sur ergocycle afin d'établir la relation vitesse-puissance et d'évaluer la puissance maximale instantanée (Pmax) et la vitesse optimale de pédalage correspondante (Vopt), une analyse de la masse corporelle, une épreuve d'exercice progressivement croissante et exhaustive.

Résultats

Pmax est inférieure de 30 % (3,9 ± 1,6 W. kg-1) à celle de sujets sains de la même tranche d'âge (5,6 ± 1,1 W. kg-1) observée dans la littérature. Par contre, Vopt est identique (85,4 ± 13,0 rpm contre 86,8 ± 9,5 rpm). Une relation existe entre la masse active des membres inférieurs et les paramètres de la fonction musculaire, Pmax (r = 0,80, p ≪ 0,05) et Vopt (r = 0,76, p ≪ 0,05). Par contre aucune relation n'est observée entre les paramètres de la fonction musculaire et ceux de l'obstruction bronchique.

Conclusion

Les résultats de cette étude préliminaire montrent la diminution de la performance musculaire dynamique sur ergocycle des patients BPCO. Cette diminution peut être attribuée à une diminution de la masse musculaire, sans relation directe avec la profondeur de l'obstruction bronchique. D'autres études, avec un plus grand nombre de sujets, sont nécessaires afin de confirmer ces résultats.

Abstract

Decrease of dynamic muscle function in patients with COPD: preliminary study

Background

The aim of the study was to investigate dynamic muscle function during all-out exercise in patients with chronic obstructive pulmonary disease (COPD) and to observe the relationship between body composition and skeletal muscle function.

Material and methods

Eight patients (FEV1: 53.0 ± 9.3%) performed three tests i) three maximal sprints on a specialised cycle ergometer to assess individual Velocity-Power relationship, and measure of maximal anaerobic power (Pmax), optimal velocity (Vopt), ii) assessment of whole-body and subregional fat-free mass (FFM) by dual-energy X-ray absorptiometry, iii) determination of maximal oxygen consumption.

Results

Maximal anaerobic power and corresponding optimal velocity were 3.9 ± 1.6 W.kg-1 et 85.4 ± 17.0 rpm, respectively. COPD showed a 30 0ecrease of Pmax, compared to healthy older subjects (5.6 ± 1.1 W.kg-1). No such difference was observed with Vopt (85.4 ± 13.0 rpm vs 86.8 ± 9.5 rpm). Pmax and Vopt were highly significantly correlated with lower extremities FFM, but not with airflow obstruction parameters.

Conclusion

Our results showed that skeletal muscle function parameters such as Pmax and Vopt could characterise peripheral muscle weakness of COPD.


Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive , Puissance maximale instantanée , Vitesse optimale , Masse corporelle active , Exercice

Keywords: Chronic obstructive pulmonary disease , Maximal anaerobic power , Optimal velocity , Fat-free mass , Exercise


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 6

P. 1075-1081 - décembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les conflits d'intérêt
  • P. Carré
| Article suivant Article suivant
  • Infections opportunistes et sarcoïdose
  • N. Girard, V. Cottin, A. Hot, B. Etienne-Mastroianni, C. Chidiac, J.F. Cordier

Déjà abonné à cette revue ?

;