S'abonner

Intérêts et modalités pratiques de mise en route d'une oxygénothérapie - 18/04/08

Doi : RMR-02-2006-23-1-SUP1-0761-8425-101019-200530213 

C. Gut-Gobert [1],

E. L'Her [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La mise en œuvre d'une oxygénothérapie lors de la prise en charge d'une insuffisance respiratoire aiguë ou d'une insuffisance respiratoire chronique est un acte médical banal, tout au moins dans les services hospitaliers et les services d'urgences pré-hospitaliers. De même, l'oxygène est utilisé de manière quasi-systématique par des intervenants paramédicaux, en dehors de toute prescription médicale initiale, dans le cadre de pathologies susceptibles de mettre en jeu le pronostic vital.

État des Connaissances/Perspectives

Cette mise en route fréquente d'une oxygénothérapie doit toutefois respecter les règles entourant la prescription d'un médicament, dont elle a le statut. Des règles de prescription sont codifiées dans deux situations cliniques précises : l'hypoxie et l'hypoxémie aiguës et chroniques. Il convient pour le praticien d'identifier les signes cliniques en faveur d'une hypoxie avérée et les situations pouvant conduire à une potentielle hypoxémie, afin d'éviter des complications telles que l'arrêt cardiaque hypoxique. De même, le médecin doit être capable de prévenir les complications de l'oxygénothérapie, que celle-ci soit fréquente (comme la survenue ou l'aggravation d'une hypercapnie), ou plus rare (comme la contamination bactérienne des dispositifs d'humidification).

Conclusion

Savoir manier l'oxygène revient donc à en connaître les indications, les complications et effets secondaires, ainsi que les modalités pratiques d'administration.

Abstract

Indications and practical issues concerning oxygen therapy

Introduction

The initiation of oxygen therapy for acute or chronic respiratory failure is a common medical intervention, both for hospital in-patients and in out-of-hospital emergency settings. Oxygen therapy is also frequently initiated by paramedics or nurses, without any initial medical prescription, in acutely ill patients.

State of the Art/Perspectives

It is important to remember that oxygen is a pharmaceutical drug, and its prescription should therefore be considered within treatment guidelines. Two main pathological situations may be encountered: tissue hypoxia and acute/chronic hypoxemia.

Conclusion

Physicians should be aware of the clinical signs that may indicate the presence of hypoxia and the pathological situations that may lead to hypoxemia. They must also be aware of the potential complications, in particular CO2 retention in patients with chronic type II respiratory failure as well as the overall indications, and practical issues concerning oxygen therapy.


Mots clés : Oxygène , Oxygénothérapie , Insuffisance respiratoire aiguë , Insuffisance respiratoire chronique , Humidification

Keywords: Oxygen , Therapy , Acute respiratory failure , Chronic respiratory failure , Humidification


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° SUP1

P. 13-23 - février 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faut-il tout évaluer ?
  • B. Housset
| Article suivant Article suivant
  • Le formaldéhyde inhalé et la réponse bronchique
  • A. Casset, A. Purohit, C. Marchand, S. Le Calvé, C. Donnay, B. Uring-Lambert , S. Bahram, G. Pauli , F. De Blay
;