S'abonner

Limitations des thérapeutiques actives en réanimation - 18/04/08

Doi : RMR-09-2006-23-SUP4-0761-8425-101019-20064046 

E. Azoulay [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Ces dernières années, les réanimateurs se sont retrouvés contraints à prendre des décisions de limitations thérapeutiques pour des patients restant vivants, dépendants des machines, mais sans espoir de guérison.

Revue de la littérature

Des études descriptives ont fourni des données épidémiologiques sur la fin de vie en réanimation, permettant d'identifier des cibles d'amélioration potentielles. D'autres études qualitatives ont permis de mieux comprendre le processus décisionnel de limitation thérapeutique et sa complexité. Tout en rappelant les dispositions légales, nous aborderons les éléments de la littérature décrivant les variations géographiques, culturelles et interindividuelles dans la pratique de limitations thérapeutiques en réanimation. Nous insisterons aussi sur les attentes des patients et des familles. Surtout, nous rappellerons les solutions proposées pour privilégier l'autonomie des patients.

Conclusion

La prise en charge de la fin de vie en réanimation est perfectible. Le respect des principes éthiques et des dispositions légales ne doit pas se faire contre celui des préférences des patients ou au prix d'un deuil douloureux et traumatique pour les familles. L'incorporation des soins palliatifs et d'équipes multidisciplinaires pourrait permettre d'apporter aux patients en fin de vie et à leur famille une opportunité supplémentaire d'être informés et écoutés.

Abstract

Limiting life sustaining therapies

Introduction

Intensivists are increasingly implementing end-of-life decisions in patients who remain dependent on life sustaining therapies without hope for recovery.

State of the Art

Descriptive studies have provided epidemiological data on ICU end-of-life care, identifying areas for improvement. Qualitative studies have highlighted the complexity of the decision making process. In addition to considering the legal and ethical issues involved, this review describes cultural, religious and individual variations observed in ICU end-of-life care. It is important for intensivists to respect patients' preferences and values, but also, in some family members, to avoid increa-sing the burden and the guilt of sharing the decision.

Conclusion

Intensivists should improve their ability to meet the needs of dying patients and their family members. Each situation, patient, family and caregiver is unique, and therefore needs a specific approach. Introducing palliative care and multidisciplinary teams into the ICU might provide an additional opportunity for patients and families to be informed and listened to.


Mots clés : Fin de vie , Euthanasie , Réanimation , Collegialite , Limitation thérapeutique , Soins palliatifs

Keywords: End of life , Therapeutic limitation , Intensive care , Withholding , Withdrawing , Palliative care


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° SUP4

P. 29-45 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractéristiques de l'asthme léger : épidémiologie descriptive et nature de l'inflammation bronchique
  • P. Chanez, J. De Blic, C. Delacourt, A. Deschildre, P. Devillier, A. Didier, D. Dusser, M. Humbert, C. Leroyer, C. Marguet, Y. Martinat, J. Piquet, C. Raherison, P. Serrier, I. Tillie-Leblond, A.B. Tonnel, M. Tunon de Lara
| Article suivant Article suivant
  • Hypertension artérielle pulmonaire des cardiopathies congénitales
  • M. Beghetti