S'abonner

Lymphangioléiomyomatose pulmonaire avec ou sans sclérose tubéreuse de Bourneville - 18/04/08

Doi : RMR-06-2007-24-6-0761-8425-101019-200720058 

T. Urban [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La lymphangioléiomyomatose (LAM) pulmonaire est une maladie de la jeune femme, révélée par des pneumothorax récidivants, avec ou sans dyspnée d'effort.

État des connaissances

D'autres lésions comme un chylothorax ou un angiomyolipome rénal sont évocatrices du diagnostic. La maladie est liée à une prolifération de cellules musculaires lisses anormales reconnues par l'anticorps HMB45. Elle peut être sporadique ou associée à une sclérose tubéreuse de Bourneville dont elle partage des anomalies sur le gène suppresseur TSC2. La tomodensitométrie pulmonaire en haute résolution note des kystes pulmonaires bilatéraux à l'emporte pièce. Les explorations fonctionnelles respiratoires quantifient l'obstruction bronchique et la distension thoracique, la baisse du TCO étant l'anomalie la plus précoce.

Perspectives

Bien qu'il existe des formes peu évolutives, la LAM évolue le plus souvent vers une insuffisance respiratoire chronique, en quelques années ou dizaines d'années. L'hormonothérapie n'a pas démontré son efficacité en l'absence d'étude clinique contrôlée. La transplantation pulmonaire est le dernier recours thérapeutique ; de rares récidives sur poumon greffé ont été rapportées.

Conclusions

L'analyse des mécanismes moléculaires induits par les mutations du gène suppresseur TSC2 et la mise en évidence de propriétés migratrices des cellules musculaires lisses dont l'origine pourrait être extrathoracique font apparaître des perspectives thérapeutiques antiprolifératives spécifiques.

Abstract

Pulmonary lymphangioleiomyomatosis with or without tuberous sclerosis

Introduction

Pulmonary lymphangioleiomyomatosis (LAM) is a rare disease affecting young women and presenting with recurrent pneumothorax.

Background

Other lesions such as chylothorax or renal angiomyolipoma may suggest the diagnosis. The condition is related to a proliferation of abnormal smooth muscle cells staining for the monoclonal antibody HMB45. LAM can appear sporadically or be associated with tuberous sclerosis with abnormalities of the TSC2 suppressor gene. High resolution thoracic CT scanning shows bilateral, thin walled pulmonary cysts. Pulmonary function tests reveal bronchial obstruction and over-inflation with a reduced DLCO being the earliest abnormality.

Viewpoint

Although there are non-progressive forms, LAM usually leads to chronic respiratory insufficiency within a few, or ten or so years. In the absence of a controlled clinical trial hormone therapy has not been shown to be effective. Lung transplantation is the last therapeutic resort; recurrences in the transplanted lung have been occasionally reported.

Conclusions

Analysis of the molecular mechanisms induced by mutations of the TSC2 suppressor gene and the demonstration of the migratory properties of smooth muscle cells, whose origin may be extra-thoracic, reveal new specific antiproliferative therapeutic options.


Mots clés : Lymphanglioléiomyomatose , Angiomyolipome , HMB45 , Sclérose tubéreuse , TSC2 gene

Keywords: Lymphangioleiomyomatosis , Angiomyolipoma , HMB45 , Tuberous sclerosis , TSC2 gene


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 6

P. 725-740 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancer bronchique du sujet âgé
  • , G. Albrand, E. Biron, I. Boucot, L.J. Couderc, B. Crestani, M.C. Dombret, H. Guenard, M. Grivaux, M.P. Hervy, B. Housset, J. Jougon, E. Orvoen-Frija, F. Piette, T. Pignon, G. Pinganaud, F. Puisieux, E. Quoix, E. Sauty, F. Vaylet, B. Wary, S. Weill-Engerer, V. Westeel, M. Wislez
| Article suivant Article suivant
  • Pneumocystose chez les patients d'onco-hématologie : est-ce inévitable ?
  • N. De Castro, J. Pavie, M. Lagrange-Xélot, J.M. Molina

Déjà abonné à cette revue ?

;