S'abonner

Tailles particulaires de la fumée produite par six différents types de cigarettes - 18/04/08

Doi : RMR-09-2007-24-7-0761-8425-101019-200720090 

M.H. Becquemin [1],

J.F. Bertholon [2],

M. Attoui [3],

F. Roy [4],

M. Roy [5],

B. Dautzenberg [6]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Depuis quelques décennies, on observe une localisation plus périphérique dans le poumon des pathologies liées au tabac (cancer et maladies obstructives).

Méthodes

Le but de ce travail est de chercher si des modifications de la granulométrie de la fumée de cigarette dues à l'évolution des technologies de fabrication pourraient jouer un rôle dans les modifications anatomocliniques observées et ce, en raison du changement de lieu de dépôt des particules dans les voies aériennes. Les tailles des particules dans la fumée des cigarettes de six types différents, représentant des technologies de fabrication anciennes et récentes, ont été mesurées avec une machine à fumer, et un impacteur électrostatique à basse pression. L'effet de la présence d'un filtre a été testé par un analyseur de taille par mobilité électrique des particules.

Résultats

Les résultats montrent une différence de taille particulaire entre courant primaire inhalé par le fumeur actif, S1 (0,27 ± 0,03 µm) et courant secondaire S2 (0,09 ± 0,01 µm) participant au tabagisme passif. Il n'y a pas de différence entre les tailles particulaires des 6 types de cigarettes. Les filtres diluent la fumée sans changer les tailles particulaires.

Conclusion

Ainsi l'explication des modifications des pathologies liées au tabac doit être recherchée ailleurs que par un changement de taille des particules de fumée de cigarette.

Abstract

Particle size in the smoke produced by six different types of cigarette

Introduction

For several decades a more peripheral distribution of the broncho-pulmonary pathologies related to tobacco has been observed.

Methods

The aim of this study is to examine whether changes in the particle size of cigarette smoke as the result of new manufacturing technologies could play a part in the observed epidemiologic changes through a more distal disposition of smoke particles in the airways. Using a smoking machine and a low pressure electrostatic impactor we measured the particle size of the smoke from six different types of cigarette, representing old and new manufacturing techniques. The effect of a filter was assessed by a size analyser measuring the electrical mobility of the particles.

Results

The results show a difference in particle size between the primary smoke inhaled by the smoker, S1 (0.27 +/- 0.03 microm.) and the secondary smoke, S2 inhaled by passive smokers (0.09 +/- 0.01 microm). There is no difference in particle size between the 6 different types of cigarette. Filters dilute the smoke without altering particle size.

Conclusion

The recent alterations in the distribution of tobacco related pathologies cannot be explained by changes in particle size in cigarette smoke. The explanation has to sought elsewhere.


Mots clés : Fumée de cigarette , Granulométrie , Dépôt pulmonaire

Keywords: Tobacco smoke , Aerosol particle sizing , Lung deposition


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 7

P. 845-852 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tabagisme dans les médias publics et privés du Togo
  • A. Hounkpati, J.F. Tessier, K.A. Djagadou, K.A. Balogou, O. Tidjani
| Article suivant Article suivant
  • Empyème après chirurgie d'exérèse pulmonaire : étude de la diffusion pleurale de l'amoxicilline et de la vancomycine
  • J.B. Stern, Y. Péan, P. Girard, M.D. Kitzis, R. Caliandro, R. Grima, D. Gossot, D. Debrosse, O. Schussler, P. Magdeleinat

Déjà abonné à cette revue ?

;