S'abonner

L’utilisation de réseaux neuronaux permet d’améliorer les performances des radiologues juniors (mais pas celles des seniors) pour l’appréciation de la probabilité de malignité des nodules pulmonaires - 18/04/08

Doi : MR-06-2007-24-5S-0761-8425-101019-200704089 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Plan


© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° SPE

P. 107-108 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt confirmé de la tomodensitométrie en coupes fines pour le diagnostic des pneumopathies infiltrantes diffuses
| Article suivant Article suivant
  • La bonne reproductibilité des mesures du volume nodulaire en tomodensitométrie permet d’inclure le temps de doublement tumoral dans les algorithmes décisionnels

Déjà abonné à cette revue ?

;