S'abonner

Un nouvel acteur physiopathologique dans l’asthme sévère : la GTPase Rac - 09/03/22

A new pathophysiological element in severe asthma: GTPase Rac

Doi : 10.1016/j.rmr.2022.01.009 
D. Hassoun a, G. Loirand b, V. Sauzeau b,
a Université de Nantes, CHU de Nantes, CNRS, Inserm, institut du thorax, 44000 Nantes, France 
b Université de Nantes, CNRS, Inserm, institut du thorax, 44000 Nantes, France 

Auteur correspondant. Institut du thorax, unité Inserm 1087/CNRS UMR 6291, IRS-UN, 8, quai Moncousu, 44007 Nantes cedex 1, France.Institut du thorax, unité Inserm 1087/CNRS UMR 6291, IRS-UN8, quai MoncousuNantes cedex 144007France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’asthme est une pathologie inflammatoire chronique des voies aériennes associant une hyperréactivité, un remodelage et une inflammation bronchique. Une proportion non négligeable de patients asthmatiques sévères demeure non contrôlée malgré les progrès thérapeutiques réalisés ces dernières années (biothérapies). Une meilleure compréhension des voies de signalisation impliquées dans les mécanismes physiopathologiques de l’asthme sévère pourrait répondre à cette problématique. La GTPase Rac est un commutateur moléculaire ayant déjà prouvé son rôle majeur dans l’hyperréactivité et le remodelage bronchique dans l’asthme. Son implication dans l’inflammation, soutenue par les connaissances acquises dans d’autres pathologies, fait actuellement l’objet d’une évaluation spécifique dans l’asthme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Asthma is a chronic airway condition defined by hyperresponsiveness, bronchial remodeling and chronic inflammation. A significant proportion of severe asthmatic patients remain uncontrolled despite recent therapeutic breakthroughs (biotherapies). Better understanding of the signaling pathways involved in the pathophysiological mechanisms underlying severe asthma could successfully address this unmet need. Rac GTPase acts as a molecular switch and has already been convincingly associated with airway hyperresponsiveness and bronchial remodeling in asthma. Having been elucidated by acquired knowledge regarding other pathologies. Its role in the inflammation mechanisms characterizing asthma is currently under specific evaluation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme sévère, Rac, Muscle lisse bronchique, Immunité

Keywords : Severe asthma, Rac, Bronchial smooth muscle, Immunity


Plan


© 2022  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 2

P. 100-103 - février 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les progestatifs de la famille des gonanes, seuls ou associés à des agents sérotoninergiques, une éventuelle piste thérapeutique pour le syndrome d’Ondine
  • A. Casciato, F. Cayetanot, L. Bodineau
| Article suivant Article suivant
  • La muqueuse pulmonaire en période périnatale : un monde à comprendre pour lutter contre la sensibilité du jeune à la bronchiolite
  • C. Chottin, Q. Marquant, V. Saint-Criq, M. Thomas, S. Riffault, D. Descamps

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?