S'abonner

Actinomycose pulmonaire à Actinomycesodontolyticus chez un enfant de 2 ans - 12/04/22

Pulmonary actinomycosis caused by Actinomycesodontolyticus in a two-year-old child

Doi : 10.1016/j.rmr.2022.01.019 
M. Deltenre a, , M. Thimmesch b, M. Creuven c, F. Pierart b
a Pédiatrie, clinique CHC MontLégia, Liège, Belgique 
b Département de pneumologie pédiatrique, clinique CHC MontLégia, Liège, Belgique 
c Département d’infectiologie pédiatrique, clinique CHC MontLégia, Liège, Belgique 

Auteur correspondant. Clinique CHC MontLégia, 2,boulevard Patience et Beaujonc, 4000 Liège, Belgique.Clinique CHC MontLégia2,boulevard Patience et BeaujoncLiège4000Belgique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’actinomycose pulmonaire à Actinomycesodontolyticus est une pathologie rare et peu décrite en pédiatrie. La symptomatologie radio-clinique aspécifique ainsi que la lente croissance du germe rendent ce diagnostic complexe.

Observation

Un enfant de 2ans est amené aux urgences pour une détresse respiratoire aiguë dans un contexte de bronchopneumonie fébrile évoluant depuis 10jours. Rapidement, le patient se dégrade et requiert une ventilation invasive. Une fibroscopie bronchique est réalisée en urgence et permet d’extraire un gros bouchon muco-purulent, ce qui conduit à une amélioration clinique rapide. L’enfant reste toutefois intubé 72heures. Une hémoculture se positive 5jours plus tard pour un A.odontolyticus. Devant l’absence d’autre cause et devant le tableau clinique compatible, l’enfant bénéficie d’une antibiothérapie au long cours pour une durée totale de 6mois, et est stoppée après un contrôle endoscopique et radiologique rassurant.

Conclusion

Il s’agit du deuxième cas pédiatrique d’actinomycose pulmonaire à A. Odontolyticus décrit dans la littérature. La clinique et l’imagerie sont peu spécifiques. C’est la présence de granules de sulfure à l’examen anatomopathologique ou la culture du germe à partir d’une hémoculture qui permettent de confirmer le diagnostic. Une antibiothérapie prolongée reste recommandée afin d’éviter des séquelles pulmonaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Pulmonary actinomycosis due to Actinomyces Odontolyticus is a rare and seldom reported pathology in pediatrics. The unspecific radio-clinical symptomatology and the slow growth of the germ make the diagnosis difficult.

Case Report

A 2-year-old boy is admitted to the emergency room for acute respiratory distress in a context of febrile bronchitis that had been evolving for 10days. Quickly, the patient's state deteriorate, invasive ventilation was required. Bronchial fibroscopy was performed immediately and enabled extraction of large mucous filaments, leading to significant improvement. Mechanical ventilation was stopped after 72hours. Five days later, blood culture tested positive for Actinomyces Odontolyticus. In the absence of any other cause and given a compatible clinical picture, the child was treated with long-term antibiotherapy for a total duration of 6months, which was stopped following reassuringly normal endoscopic and radiological control.

Conclusions

This is the second pediatric case of pulmonary actinomycosis due to A. Odontolyticus reported in the literature. The clinical symptoms and imaging are not specific. The presence of sulphide granules on pathological examination or in germ culture at a sterile site confirms the diagnosis. Prolonged antibiotic therapy is still recommended to avoid pulmonary sequels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Actinomycose pulmonaire, Actinomyces Odontolyticus, Pédiatrie, Insuffisance respiratoire, Bronchoscopie

Keywords : Pulmonary actinomycosis, Actinomyces Odontolyticus, Pediatrics, Respiratory insufficiency, Bronchoscopy


Plan


© 2022  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 3

P. 270-274 - mars 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thérapies actives du mouvement corps-esprit et réadaptation respiratoire dans la BPCO
  • R. Gauthier, J. Vassail, J.-P. Croutaz, C. Raspaud
| Article suivant Article suivant
  • Recommandations pratiques pour le diagnostic et la prise en charge de la fibrose pulmonaire idiopathique – Actualisation 2021. Version courte
  • V. Cottin, P. Bonniaud, J. Cadranel, B. Crestani, S. Jouneau, S. Marchand-Adam, H. Nunes, L. Wémeau-Stervinou, E. Bergot, E. Blanchard, R. Borie, A. Bourdin, C. Chenivesse, A. Clément, E. Gomez, A. Gondouin, S. Hirschi, F. Lebargy, C.-H. Marquette, D. Montani, G. Prévot, S. Quetant, M. Reynaud-Gaubert, M. Salaun, O. Sanchez, B. Trumbic, K. Berkani, P.-Y. Brillet, M. Campana, L. Chalabreysse, G. Chatté, D. Debieuvre, G. Ferretti, J.-M. Fourrier, N. Just, M. Kambouchner, B. Legrand, F. Le Guillou, J.-P. Lhuillier, A. Mehdaoui, J.-M. Naccache, C. Paganon, M. Rémy-Jardin, S. Si-Mohamed, P. Terrioux, OrphaLung

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?