S'abonner

Dépression, anxiété et stratégies de « coping » chez les adultes atteints de mucoviscidose - 24/04/08

Doi : RMR-02-2002-19-1-0761-8425-101019-ART8 

E. Wargnies [1],

L. Houzé [1],

J. Vanneste [1],

T. Perez [1],

B. Wallaert [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les progrès considérables réalisés concernant les traitements de la mucoviscidose ont permis d'augmenter l'espérance de vie des malades. La prise en charge pluridisciplinaire des patients constitue aujourd'hui l'une des priorités des centres accueillants les adultes atteints de mucoviscidose. Le but de ce travail prospectif était d'analyser trois aspects psychologiques inhérents à la maladie : les composantes dépressives anxieuses et les modalités adaptatives mises en place face au stress. Seize patients âgés de 19 à 37 ans ont participé à cette recherche et ont été répartis en trois groupes, en fonction de la sévérité du trouble ventilatoire. Les évaluations de l'anxiété et de la dépression ont été envisagées selon deux axes : d'une part la perception qu'a le sujet de son état dépressif et anxieux (auto-évaluation) et d'autre part la perception qu'a la psychologue de cet état dépressif et anxieux (hétéro-évaluation). Parallèlement, les réactions au stress ont été explorées à partir du type de « coping » privilégié par les patients. Les résultats indiquent que les patients minorent l'intensité de leur état dépressif et anxieux relativement à l'hétéro-évaluation. Parallèlement, la majorité d'entre eux privilégient des stratégies de « coping » basées sur des réponses émotionnelles. Aucune différence ne peut être mise en évidence concernant l'intensité de l'atteinte dépressive et anxieuse en fonction du degré de sévérité de l'atteinte respiratoire, suggérant que l'élément déterminant demeure la vision personnelle qu'a le sujet de son état et des ressources dont il dispose pour y faire face.

Abstract

Depression, anxiety and coping strategies in adult patients with cystic fibrosis

The considerable progress that has been made in the treatment of cystic fibrosis has significantly increased life expectancy. The multi-disciplinary approach is now considered to be a priority by centers providing care for adults with cystic fibrosis. The aim of this study was to investigate three psychological morbidities that are commonly present with this disease: depression, anxiety and poor coping mechanisms for stress. Sixteen subjects (aged 19 to 37 years) participated in this study and were divided in three groups according to the severity of their pulmonary disease. Assessments of depression and anxiety were made from two perspectives: 1) the subject's own perception of his/her depressive and anxious state; 2) a psychologist's assessment of the patients depressive and anxious state. Then, reactions to stress were explored by analyzing “coping” strategies employed. Results indicate that patients underestimated the level of their depressive and anxious state when compared to the psychologists assessment. The majority of them exhibited “coping” strategies based on emotional responses. Levels of anxiety and depression did not show any relationship with the severity of pulmonary disease suggesting that the major determinant of emotional well-being lies with the individual's own perception of their state and of the support available to them.


Mots clés : Mucoviscidose , Anxiété , Dépression , Stress , « Coping »

Keywords: Cystic fibrosis , Anxiety , Depression , “Coping” , Stress


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 1

P. 39-43 - février 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La charge psychique de la maladie chronique : aider les malades à « faire face »
  • M.F. Bacqué
| Article suivant Article suivant
  • Apport de la psychomotricité au sein de la prise en charge des patients insuffisants respiratoires dans le cadre d'un programme de réhabilitation
  • M. Aumignon, G. Kreutz, K. Beauchet, D. Gindre

Déjà abonné à cette revue ?

;