S'abonner

Dépistage des cancers bronchiques - 24/04/08

Doi : RMR-12-2002-19-6-0761-8425-101019-ART10 

D. Moro-Sibilot [1],

B. Milleron groupe Dépiscan [2],

 [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les cancers bronchiques sont la principale cause de décès par cancer. A la différence des tumeurs mammaires ou colorectales qui sont l'objet de campagnes de dépistage, la preuve de l'utilité du dépistage des cancers bronchiques en terme de réduction de la mortalité spécifique n'a jusqu'à ce jour pas été apportée. Les améliorations technologiques et l'avènement du scanner spiralé faiblement irradiant ou « low dose » a redonné à ce sujet un formidable intérêt dans ces dernières années. Les premiers travaux préliminaires semblent indiquer que 2/3 des cancers bronchiques dépistés par la tomodensitométrie sont diagnostiqués à un stade précoce. D'autres données font état d'une possible amélioration de la survie de ces cancers dépistés. Cependant, il reste à démontrer que le dépistage améliore la mortalité spécifique par cancer bronchique. Le consensus actuel ne plaide pas pour une utilisation large du dépistage par tomodensitométrie mais plaide pour la participation de sujets volontaires « à risque » dans des études de dépistage comparatives et randomisées qui seules seront à même de confirmer ou d'infirmer la validité d'une telle approche.

Abstract

Screening for bronchial carcinoma

Bronchial carcinoma is the principal cause of cancer death. Unlike cancers of the breast and colon that are already the subject of screening programmes, proof has not yet been provided that screening for bronchial carcinoma is of value in terms of reduction in mortality. Technological improvements and the advent of low dose spiral CT scanning has lead to a recent renewal of interest in this subject. The first preliminary studies seem to indicate that 2/3 of bronchial carcinomas discovered by CT scanning are detected at an early stage. Other data suggest a possible improvement in survival of tumours discovered by screening. Nevertheless it is necessary to demonstrate that screening improves the survival of patients with bronchial carcinoma. The present consensus does not advocate mass screening by CT scanning but that high risk subjects should voluntarily participate in randomised controlled trials which alone will confirm or refute the validity of this approach.


Mots clés : Cancer bronchique , Tomodensitométrie , Dépistage , Radiologie , Expectoration

Keywords: Bronchial carcinoma , CT scanning , Screening , Radiology , Expectoration


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 6

P. 707-715 - décembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépiscan, un projet pilote pour évaluer le dépistage du cancer broncho-pulmonaire par le scanner hélicoïdal à faible dose
  • T. Blanchon, E. Lukasiewicz-Hajage, E. Lemarié, B. Milleron, J.-M. Bréchot, A. Flahault,
| Article suivant Article suivant
  • Stratégie de prise en charge des nodules pulmonaires
  • F. Laurent, J. Rémy,