S'abonner

Épidémiologie de l'asthme professionnel en Belgique - 30/04/08

Doi : RMR-06-2005-22-3-0761-8425-101019-200530010 

O. Vandenplas [1],

A. Larbanois [1],

C. Bugli [2],

E. Kempeneers [3],

B. Nemery [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Un programme national de surveillance de l'asthme professionnel a été instauré afin d'estimer l'incidence et d'identifier les causes de cette affection en Belgique.

Matériel et méthodes

Le programme était basé sur la déclaration volontaire des nouveaux cas d'asthme professionnel par les pneumologues et les médecins du travail pendant la période 2000-2002.

Résultats

Les cas déclarés incluaient 92 % d'asthmes professionnels de type « immunologique » et 8 % de syndromes d'irritation des bronches. Selon l'opinion exprimée par les médecins déclarants, le diagnostic était considéré comme certain dans 39 % cas, probable dans 29 % des cas et possible dans 32 % des cas. Sur base des déclarations, l'incidence annuelle moyenne de l'asthme professionnel peut être estimée à 23,5 (intervalle de confiance à 95 % : 19,2-28,8) cas par million de travailleurs. Les substances les plus fréquemment incriminés étaient les isocyanates (16 %), les céréales (12 %) et le latex (10 %). Au moment du diagnostic, 38 % des patients n'avaient pas introduit de demande d'indemnisation.

Conclusion

Les résultats de ce programme de déclaration de l'asthme professionnel concordent avec les données disponibles dans d'autres pays et apportent des informations complémentaires par rapport aux statistiques médico-légales.

Abstract

The epidemiology of occupational asthma in Belgium

Introduction

A national surveillance programme of occupational asthma was set up to estimate the incidence and identify the causes of this disorder in Belgium.

Materials and methods

The programme was based on the voluntary notification of new cases of occupational asthma by chest specialists and occupational physicians during the period 2000-2002.

Results

92% of the reported cases included occupational asthma of an immunological type and 8% bronchial irritability. According to the opinion of the reporting physicians the diagnosis was considered certain in 39%, probable in 29% and possible in 32% of cases. On the basis of these notifications the mean annual incidence of occupational asthma is estimated as 23.5 cases per million workers (95% confidence interval 19.228.8). The most frequently incriminated substances were isocyanates (16%), cereals (12%) and latex (10%). At the time of diagnosis 38% of patients had not applied for compensation.

Conclusion

The results of this programme of notification of occupational asthma agree with the data available from other countries and provide information complementary to the medico-legal statistics.


Mots clés : Asthme , Maladies professionnelles , Surveillance

Keywords: Asthma , Occupational disease , Surveillance


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 3

P. 421-430 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la chimiothérapie associant vinorelbine-ifosfamide-cisplatine dans le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules métastatiques
  • M. Boutemy, D. Mispelaere, C. Krzisch, V. Jounieaux
| Article suivant Article suivant
  • Prévention de la tuberculose dans les lieux de soins
  • P. Fraisse

Déjà abonné à cette revue ?

;