S'abonner

Résultats de la TEP [18F]-FDG dans la stadification préopératoire des tumeurs pulmonaires - 30/04/08

Doi : RMR-09-2005-22-4-0761-8425-101019-200530050 

C. Perrotin [1],

P. Lemeunier [1],

D. Grahek [2],

T. Molina [3],

A. Petino [1],

M. Alifano [1],

F. Bellenot [1],

P. Magdeleinat [1],

J.-N. Talbot [2],

J.-F. Regnard [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La tomographie par émission de positons au [18F]fluorodésoxyglucose (TEP-FDG) s'est imposée récemment comme un mode d'imagerie pertinent dans la prise en charge des cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules (CPNPC) opérables. Nous rapportons dans cette étude notre expérience concernant l'intérêt de la TEP-FDG dans le bilan préopératoire de CPNPC.

Méthodes

Étude rétrospective monocentrique. Du 1er janvier 2000 au 31 décembre 2002, 108 TEP-FDG ont été réalisées lors du bilan préopératoire de CPNPC prouvés histologiquement ou fortement probables.

Résultats

Les sensibilité, spécificité et exactitude de la TEPFDG pour la caractérisation d'une opacité parenchymateuse ont été de 96 %, 71 %, 92 % (4 faux négatifs, 5 faux positifs). Les sensibilité, spécificité et exactitude concernant l'envahissement ganglionnaire médiastinal ont été de 62 %, 94 %, 84 % (10 faux négatifs, 4 faux positifs). Les sensibilité, spécificité et exactitude concernant la caractérisation de lésions surrénaliennes suspectes ont été de 88 %, 100 %, 97 % (1 faux négatif) et de 50 %, 75 %, 64 % (2 faux négatifs, 3 faux positifs) pour la caractérisation de nodules pulmonaires satellites.

Conclusion

La TEP-FDG est un mode d'imagerie utile dans la prise en charge préopératoire des CPNPC, mais comporte des limites, notamment pour la caractérisation des lésions de moins de 10 mm et l'évaluation de l'envahissement ganglionnaire médiastinal.

Abstract

Results of FDG-PET scanning in the pre-operative staging of broncho-pulmonary tumours

Background

Positron emission tomography (PET) with [18F]fluorodeoxyglucose (FDG) has recently established itself as an important imaging strategy in the management of respectable non-small cell bronchial carcinoma (NSCLC). In this study we report our experience of the impact of FDG-PET in the pre-operative assessment of NSCLC.

Methods

In a single centre retrospective study between 01 January 2000 and 31 Dec 2002, 108 FDGPET scans were performed during the preoperative assessment of histologically proven or strongly suspected NSCLC.

Results

The sensitivity, specificity and accuracy of FDG-PET for the characterization of a parenchymatous opacity were 96%, 71% and 92% respectively (4 false negatives, 5 false positives). The sensitivity, specificity and accuracy for mediastinal node involvement were 62%, 94% and 84% respectively (10 false negatives and 4 false positives). The sensitivity, specificity and accuracy for the characterization of adrenal nodules were 88%, 100% and 97% (1 false negative) and for satellite pulmonary nodules 50%, 75% and 64% (2 false negatives and 3 false positives).

Conclusion

FDG-PET is a useful imaging modality in the pre-operative management of NSCLC but is limited particularly in the characterization of lesions less than 10 mm in diameter and in the evaluation of mediastinal lymph nodes.


Mots clés : TEP-FDG , Tumeur poumon , Diagnostic , Chirurgie thoracique

Keywords: FDG-PET , Lung tumour , Diagnosis , Thoracic surgery


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 4

P. 579-585 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La pneumologie subsaharienne (cas du Togo) : parent pauvre de la francophonie
  • O. Tidjani
| Article suivant Article suivant
  • Exposition domestique au radon et risque de cancer du poumon
  • H. Baysson, M. Tirmarche, G. Tymen, S. Gouva, D. Caillaud, J.C. Artus, A. Vergnenegre, F. Ducloy, D. Laurier

Déjà abonné à cette revue ?

;