S'abonner

Intérêts et difficultés d'interprétation du coefficient de transfert du CO (TLCO/VA) - 30/04/08

Doi : RMR-11-2005-22-5-0761-8425-101019-200516179 

S. Guillot [1],

J. Beillot [1],

C. Meunier [2],

J. Dassonville [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L'interprétation de la capacité de transfert du CO (TLCO) et surtout du coefficient TLCO/VA n'est pas simple.

État des connaissances

TLCO est obtenue en mesurant d'une part la décroissance de la concentration alvéolaire de CO entre le début et la fin d'une apnée de 10 secondes (kCO) et d'autre part le volume alvéolaire (VA) au moment de l'apnée. Une réduction de TLCO peut donc s'expliquer soit par une diminution de kCO soit par une réduction de VA soit par les deux.

Perspectives

Une étude attentive des résultats de TLCO, de VA et de TLCO/VA doit permettre de distinguer différentes pathologies responsables d'une altération de l'efficacité des échanges gazeux. Dans les pathologies restrictives extrapulmonaires, TLCO est abaissée mais TLCO/VA est supérieur à 120 % des valeurs de référence. Dans les pathologies interstitielles pulmonaires, la valeur de TLCO/VA dépend de la diffusion des lésions et vraisemblablement du niveau d'atteinte de la microcirculation pulmonaire. Dans les pathologies obstructives, l'interprétation doit tenir compte de la réduction de VA en rapport avec des troubles de distribution des gaz inspirés dans les poumons.

Conclusions

L'interprétation de la mesure de la capacité de transfert du CO doit s'appuyer sur l'examen de TLCO, de TLCO/VA et de VA.

Abstract

Interpreting carbon monoxide transfer coefficient: significance and difficulties

josette.dassonville@chu-rennes.fr

Introduction

Interpreting measurements of carbon monoxide can be problematic.

State of the art

The transfer factor (TLCO) is usually calculated by multiplying the decrease in alveolar CO concentration between the beginning and the end of a 10 second breath hold (KCO) by the alveolar volume (VA). Thus a reduced TLCO may occur due to either a low KCO, a reduced VA, or a combination of both.

Perspectives

A careful examination of KCO and VA will usually suggest a specific explanation for a reduction in TLCO. In restrictive lung diseases from extrapulmonary origin, TLCO is low but TLCO/VA > 120% of the reference values. In interstitial lung disease, the value of TLCO/VA depends on whether the loss of lung units is diffuse or not, and probably also on the status of the microcirculation. In airflow obstruction, a low VA is caused by uneven distribution of inspired He/CO mixture within the breath-hold time.

Conclusions

The transfer factor for carbon monoxide is best interpreted in terms of its components, alveolar volume and carbon monoxide transfer coefficient.


Mots clés : Capacité de transfert du CO , Coefficient de transfert du CO , Volume alvéolaire

Keywords: Transfer factor , Carbon monoxide transfer coefficient , Alveolar volume


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 5

P. 759-766 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trachéotomie en réanimation : pronostic et rôle d'une insuffisance respiratoire chronique
  • C. Cracco, A. Demoule, A. Harb, N. Taright, Y. Lefort, J.-P. Derenne, T. Similowski
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de susceptibilite mendélienne aux infections mycobacteriennes : défauts de l'axe Interleukine-12 - Interféron-?
  • E. Catherinot, C. Fieschi, J. Feinberg, J.-L. Casanova, L.-J Couderc

Déjà abonné à cette revue ?

;