S'abonner

Pleurésies post radiofréquence hépatique - 30/04/08

Doi : RMR-11-2005-22-5-0761-8425-101019-200516187 

F. Roy Saint-Georges [1],

P. Mulliez [1],

A. Darras [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La chirurgie est le traitement de choix des tumeurs hépatiques primitives ou secondaires. En cas de contre-indications au traitement chirurgical, la radiofréquence représente une alternative capable de détruire les tumeurs de petite taille et/ou en petit nombre. Elle est réalisée par voie percutanée, au cours d'une laparotomie ou par voie coelioscopique. Certaines complications de ce traitement doivent être connues des pneumologues.

Cas cliniques

Nous rapportons deux cas de pleurésie droite post-radiofréquence. Ces deux épanchements pleuraux liquidiens ont été diagnostiqués 15 jours et 1 mois après la radiofréquence pratiquée pour des métastases hépatiques de cancers coliques. Il s'agit de deux pleurésies exsudatives, avec une hypercellularité à prédominance lymphocytaire. La première pleurésie a nécessité le recours à la pleuroscopie pour établir le diagnostic et réaliser un traitement radical, le deuxième épanchement s'est tari après 5 ponctions pleurales.

Conclusion

Les pleurésies post-radiofréquence peuvent apparaître tardivement et poser des problèmes diagnostiques et thérapeutiques.

Abstract

Pleural effusion following hepatic radiofrequency.

Introduction

Surgery is the treatment of choice for primary or secondary hepatic tumours. If surgery is contra-indicated radiofrequency offers an alternative treatment capable of destroying tumours small in size and/or number. It is undertaken percutaneously, during laparotomy or endoscopically. Respiratory physicians should be familiar with certain complications.

Case reports

We report two cases of pleurisy following hepatic radiofrequency. The effusions were diagnosed 15 days and one month after radiofrequency treatment for liver metastases from colonic carcinoma. The effusions were exudative and predominantly lymphocytic. The first effusion required thoracoscopy to establish the diagnosis; the second dried up following 5 pleural aspirations.

Conclusion

Post radiofrequency pleurisy may develop late and present problems in diagnosis and treatment.


Mots clés : Pleurésie , Radiofréquence , Métastases hépatiques

Keywords: Pleurisy , Radiofrequency , Liver metastases


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 5

P. 819-822 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hémoptysie massive associée à une hyperinfestation pulmonaire à Strongyloides stercoralis
  • F. Collet, R. Favory, D. Augusto, D. Moukassa, E. Dutoit, D. Mathieu
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathie excavée bilatérale et insuffisance rénale aiguë
  • T. Gey, E. Marie, C. Bergoin, X. Kyndt, D. Fleury, K. Llinares, P. Vanhille, B. Wallaert

Déjà abonné à cette revue ?

;