S'abonner

Dans les CBNPC avancés, le cisplatine paraît un peu plus efficace mais aussi plus toxique que le carboplatine - 30/04/08

Doi : RMR-06-2005-22-6-0761-8425-101019-200505355 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Plan


© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° SPECIAL

P. 55-65 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dans les protocoles de chimiothérapie des cancers bonchiques non à petites cellules (CBNPC) avancés, deux drogues font mieux qu’une mais trois drogues ne font pas mieux que deux en terme de survie
| Article suivant Article suivant
  • Dans les CBNPC, l’adjonction d’inhibiteurs de tyrosine-kinases à une chimiothérapie par cisplatine-gemcitabine n’apporte aucun bénéfice par rapport à la chimiothérapie seule

Déjà abonné à cette revue ?

;