S'abonner

Chez la femme enceinte asthmatique, les corticostéroïdes inhalés sont aussi efficaces que la théophylline et mieux tolérés ! - 30/04/08

Doi : RMR-06-2005-22-6-0761-8425-101019-200505368 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Plan


© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° SPECIAL

P. 66-72 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Au décours d’un asthme « presque fatal », le scanner thoracique haute résolution montre des structures centro-lobulaires qui ne disparaissent pas toujours sous corticothérapie inhalée
| Article suivant Article suivant
  • Au Canada, l’orientation systématique du patient asthmatique vers un centre d’éducation thérapeutique à l’occasion d’un passage aux urgences s’est avérée faisable du moment que le rendez-vous de consultation n’était pas trop tardif

Déjà abonné à cette revue ?

;