S'abonner

Effets sur la santé des composés organiques volatils de l’habitat - 16/05/08

Doi : RMR-04-2008-25-4-0761-8425-101019-200803266 

A. Casset,

F. de Blay

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction Lʼhomme est exposé durant sa vie à des substances chimiques variées qui appartiennent pour un grand nombre au groupe des Composés Organiques Volatils (COV).

État des connaissances Les premières études épidémiologiques, transversales, ont révélé l’existence d’un lien entre des symptômes respiratoires et une exposition à des concentrations plus élevées de COV. Plus récemment, les résultats d’études longitudinales semblent suggérer l’implication d’une exposition aux COV tant dans la modification de la réponse immune lors d’une exposition maternelle, que dans l’apparition de la sensibilisation ou dans l’augmentation du risque d’asthme et de symptômes respiratoires.

Conclusions et perspectives Si d’autres études sont encore nécessaires pour comprendre les mécanismes sous-jacents à ces différents effets sur la santé, une meilleure connaissance de l’exposition aux COV, qui passera par la réalisation de mesures des concentrations spécifiquement pour chaque composé ou famille de composés mais aussi par la recherche des sources d’exposition, devrait permettre de proposer l’aménagement d’environnements intérieurs avec une exposition réduite aux COV dans le but de prévenir leurs effets sur la santé.

Abstract

Health effects of domestic volatile organic compounds

Introduction Most human environments are characterised by the presence of a large number of chemical substances which belong, for the most part, to the group of volatile organic compounds (VOC).

Background The first epidemiological transverse studies have revealed that respiratory symptoms could be related to high domestic exposure to VOC. More recently, the results of longitudinal studies have suggested a possible influence of VOC exposure on the immune status of the newborn child after maternal exposure, the enhancement of sensitisation and the risk of asthma or respiratory symptoms.

Viewpoint and conclusions Further studies are needed to understand the mechanisms underlying the health effects of VOC. These should rely on greater knowledge of the individual exposure concentrations of these compounds and their sources. Proposals to improve the indoor environment could be made to reduce exposure and prevent the health effects of VOC.


Mots clés : Composés Organiques Volatils , allergie , atopie , asthme

Keywords: volatile organic compounds , allergy , atopy , asthma


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 4

P. 475-485 - avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention des maladies professionnelles respiratoires
  • I. Balty, B. Courtois, A. Delépine, F. Roos
| Article suivant Article suivant
  • Grippe aviaire
  • P. Carré, C. Chouaïd

Déjà abonné à cette revue ?

;