S'abonner

Traitement de la douleur - 24/09/08

Doi : RMR-10-2008-25-8-C2-01761-8425-101019-200720316 

C. Peeters

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le problème de la douleur liée au cancer ou à son traitement reste d’actualité malgré les avancées réalisées tant dans le domaine de la neuroscience que dans celui de la pharmacothérapie. Cet article examinera l’évaluation et les stratégies de traitement de la douleur dans le cadre du cancer du poumon, en commençant par l’échelle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour en arriver aux techniques plus avancées de délivrance des médicaments au niveau du rachis et des techniques de neurostimulation et neuroablation par radiofréquence. La place de l’acupuncture et autres thérapies de médecine douce seront évoquées ainsi que les soins de support ou palliatifs en phase terminale de la maladie.

Abstract

Supportive care Treating pain

In spite of recent discoveries both in the neuroscience of pain mechanisms and in the pharmacologic management of pain, numerous patients with cancer continue to suffer of untreated or under treated pain. This article will give an overview of the different therapeutic modalities including the World Health Organization (WHO) stepladder, more invasive techniques such as the spinal delivery of drugs, the use of neurostimulation and radiofrequency neuroablation. It will also look at complementary and alternative therapies such as acupuncture and end of life care or palliative/supportive care.


Mots clés : Douleur , Cancer , Échelle de l’OMS , Neurostimulation , Neuroablation

Keywords: Pain , Cancer , WHO stepladder , Neurostimulation , Neuroablation


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 8-C2

P. 138-144 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les analyses économiques des cancers bronchopulmonaires (CBP)
  • A. Vergnenègre, K. Atsou, L. Molinier, C. Chouaïd
| Article suivant Article suivant
  • Les urgences oncologiques
  • A.-P. Meert