S'abonner

Le carcinome bronchique à petites cellules : traitement de la maladie disséminée - 24/09/08

Doi : RMR-10-2008-25-8-C2-01761-8425-101019-200720321 

K. Vermaelen,

J.-P. van Meerbeeck

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le cancer bronchique à petites cellules (CBPC) est une tumeur agressive fortement associée au tabagisme et dont la majorité des cas se présentent comme étant d’emblée disséminés. Le CBPC est particulièrement chimiosensible et la combinaison d’un dérivé de platine et l’étoposide a émergé comme le standard de chimiothérapie en termes d’efficacité et de toxicité. Les formes disséminées de CBPC ont profité d’un gain remarquable en survie grâce à l’addition de l’irradiation cérébrale prophylactique. Hélas, avec son taux de rechute élevé, le CBPC reste une tumeur au pronostic des plus sombres, tandis que la voie vers de nouveaux traitements efficaces est parsemée d’échecs et de désillusions. Cependant, des efforts de recherche sont en cours dans lesquels de nouveaux agents chimiothérapiques ainsi que plusieurs thérapies moléculaires ciblées sont évaluées. L’espoir est ainsi d’atteindre un jour le « Graal » du traitement du CBPC, c’est-à-dire la consolidation sur le long terme d’une réponse initiale prometteuse.

Abstract

Other thoracic cancers Small-cell lung cancer : an update

Small cell lung cancer (SCLC) is an aggressive tumor with a strong association to heavy tobacco smoking. The majority of cases is metastasized at initial clinical presentation. SCLC is an extremely chemosensitive neoplasm and the combination of a platinum-derivative with etoposide represents the chemotherapeutic standard in terms of effectiveness and toxicity profile. Recently, extended stages of SCLC have benefited from the addition of prophylactic pancranial irradiation, resulting in a considerable gain in survival. Unfortunately, with its high rate of relapse, SCLC remains a tumor with a dismal prognosis, while the road towards new effective therapies is paved with failures and disillusion. Nevertheless, new chemotherapeutic agents and several targeted molecular therapies are being evaluated, in an effort to hopefully achieve the “holy Grail” of treatment in SCLC : that is a long term consolidation of a promising initial response.


Mots clés : CBPC , Chimiothérapie

Keywords: SCLC , Chemotherapy


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 8-C2

P. 173-182 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment optimiser la radiothérapie dans le traitement des carcinomes bronchiques à petites cellules ?
  • P. van Houtte, M. Roelandts
| Article suivant Article suivant
  • Mésothéliome pleural malin : biologie et diagnostic
  • A. Scherpereel, B.-D. Grigoriu, P. Astoul