S'abonner

Place de la ventilation non invasive dans les soins palliatifs et en fin de vie - 24/12/08

Doi : RMR-12-2008-25-10-0761-8425-101019-200812659 

C. Perrin,

V. Jullien,

Y. Duval,

C. Defrance

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction La mise en jeu du pronostic vital par insuffisance respiratoire (IR) au cours d’une maladie incurable ou dans d’autres situations médicales difficiles rend légitime le recours à la ventilation non invasive (VNI).

État des connaissances Deux approches résument l’utilisation de la VNI dans le cadre des soins palliatifs (SP). L’approche « strictement palliative » concerne les patients insuffisants respiratoires chroniques (IRC) en phase terminale non candidats à la trachéotomie. L’approche « palliative avec probabilité curative » correspond à l’utilisation de la VNI au cours de l’insuffisance respiratoire aiguë (IRA) « pour ne pas intuber » ou chez des patients de réanimation inextubables « pour permettre le retrait de la sonde d’intubation ». Aussi, cet article propose des précautions à prendre devant toute maladie grave en phase avancée afin de préparer la prise en charge de l’IR de la phase ultime.

Conclusions et perspectives L’utilisation de la VNI au cours des SP peut apaiser la fin de vie dans l’IRC terminale. En cas d’IRA sévère, elle peut être salvatrice lors du « refus d’intubation » ou pour des patients « à ne pas intuber ». Enfin, elle peut être une alternative à l’intubation-ventilation en cas d’insevrabilité. Des précisions sur les conséquences humaines de cette prise en charge permettraient d’optimiser les indications.

Abstract

Noninvasive ventilation in palliative care and near the end of life

Introduction The occurrence of life threatening severe respiratory failure in patients with an incurable illness may be an indication for the use of noninvasive ventilation (NIV).

State of the art Two approaches are associated with the use of NIV in palliative care settings. In the “palliative approach”, NIV is proposed for patients with end stage of chronic respiratory failure and do-not-tracheostomize orders as a ceiling of care. In the “palliative and probably curative” approach, NIV may help patients with do-not-intubate orders or to forego endotracheal intubation. This review provides some guidelines for clinicians responsible for patients with incurable illness, to help to guide and anticipate the medical management if acute respiratory failure (ARF) develops.

Conclusions and perspectives NIV may palliate symptoms in patients near the end of life. In the case of severe ARF in patients with do-not-intubate orders, NIV may avoid the need for endotracheal mechanical ventilation, most often in patients with COPD or cardiogenic pulmonary oedema. NIV may help some patients to forego endotracheal intubation. Future studies are needed to examine the attitudes of patients and families to this intervention.


Mots clés : Ventilation non invasive , Soins palliatifs , Insuffisance respiratoire aiguë , BPCO , Maladies neuromusculaires

Keywords: Non-invasive ventilation , Palliative care , Acute respiratory failure , COPD , Neuromuscular diseases.


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 10

P. 1227-1236 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La ventilation non invasive : ce que nous devons à Paul Sadoul
  • F. Chabot, D. Mougel
| Article suivant Article suivant
  • Tuberculose, agents anti-TNF et autres immunosuppresseurs : évolution des stratégies de prévention
  • H. Lioté

Déjà abonné à cette revue ?

;