S'abonner

La pneumonectomie pour les formes actives et séquellaires de la tuberculose - 18/06/09

Doi : RMR-05-2009-26-5-0761-8425-101019-200904387 

M. Bouchikh [1],

M. Smahi [1],

Y. Ouadnouni [1],

A. Achir [1],

Y. Msougar [1],

M. Lakranbi [1],

L. Herrak [1],

S. El Aziz [1],

H.-O. El Malki [2],

A. Benosman [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs Les résections pulmonaires gardent une place importante dans le traitement de certaines formes de la tuberculose. Le but de ce travail est d’analyser les indications et les résultats de la pneumonectomie dans la prise en charge des formes actives et séquellaires de cette infection.

Matériel et méthodes Entre 2003 et 2007, 85 patients ont bénéficié d’une pneumonectomie pour tuberculose. Il y avait 48 hommes et 37 femmes avec un âge moyen de 36,71 ± 10,87 ans. La bronchorrhée chronique et les hémoptysies étaient les principaux signes fonctionnels.

Résultats L’indication chirurgicale était un poumon détruit isolé dans 34 cas et compliqué d’un aspergillome complexe dans 29 cas, d’un pyothorax tuberculeux chez 14 et d’une tuberculose multirésistante chez 5. Le procédé chirurgical utilisé était une pneumonectomie dans 32 cas, une pleuropneumonectomie dans 45 cas et une pneumonectomie de totalisation dans 8 cas. On a déploré 4 décès (4,70 %) et 13 pyothorax sur cavité de pneumonectomie (15,29 %) dont 4 avaient une fistule bronchopleurale. Les résultats tardifs étaient satisfaisants après un suivi moyen de 2,75 ans (de 3 mois à 5 ans).

Le sexe masculin (p = 0,02), la pneumonectomie droite (p = 0,01), le diabète (p = 0,001), un taux bas d’hémoglobine (p = 0,03) et un taux bas de protéines sériques (p < 0,001) ont été identifiés comme facteurs de risque de pyothorax sur cavité de pneumonectomie.

Le côté droit (p = 0,01), la transfusion postopératoire (p = 0,01) et le pyothorax préopératoire (p = 0,05) sont les facteurs de risque de déhiscence du moignon bronchique.

Conclusion Une bonne préparation préopératoire et une reconnaissance des patients à risque sont les clés pour réduire le taux des complications postopératoires.

Abstract

Pneumonectomy for active and sequala forms of tuberculosis

Objective Lung resection retains an important place in the treatment of certain forms of tuberculosis. The purpose of this review was to review the indications for and outcomes of pneumonectomy both in the management of active TB and the treatment of its consequences.

Materials and methods Between 2003 and 2007 85 patients underwent a pneumonectomy for TB; 48 men and 37 women with a mean (sd) age of 36.7 (10.9) years. Chronic sputum production and haemoptysis were the main presenting features.

Results The indication for surgery was a single destroyed lung in 34 cases, an aspergilloma in 29 cases, tuberculous empyema in 14 and multidrug resistant TB in 5. The procedure undertaken was a pneumonectomy in 32 cases a pleurectomy and pneumonectomy in 45 cases and a completion pneumonectomy in 8 cases. There were 4 deaths (4.7%) and in 13 cases (15.3%) a pyothorax developed in the pneumonectomy cavity. In 4 cases a broncho-pleural fistula occurred. Long term results were satisfactory with a median follow up of 2.8years (range 3 months to 5 years).

Male sex (p=0.02), right sided pneumonectomy (p=0.01) diabetes (p=0.001), a low level of haemoglobin (p=0.03) or serum protein (p<0.001) were associated with an increased risk of pneumonectomy cavity infection. Right sided surgery (p=0.01), post operative transfusion (p=0.01) and pre-operative empyema (p=0.05) were all associated with risk of bronchial dehiscence.

Conclusion Optimising preoperative condition and identification of patients at risk of complications are essential for reducing the burden of post-operative complications.


Mots clés : Pneumonectomie , Tuberculose , Aspergillome , Pyothorax tuberculeux , Fistule bronchopleurale

Keywords: Pneumonectomy , Tuberculosis , Aspergilloma , Tuberculosis empyema , Bronchopleural fistula


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 505-513 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incontinence urinaire à la toux au cours des pneumopathies interstitielles diffuses
  • F. Bradaia, R. Lazor, C. Khouatra, L. Poissonnier, V. Cottin, J.-F. Cordier
| Article suivant Article suivant
  • Profils de sensibilisation cutanée aux pneumallergènes des patients consultant pour allergie respiratoire
  • M. Migueres, J. Dakhil, R. Delageneste, C. Schwartz, C. Pech-Ormières, I. Petit Lévy, M.-C. Pujazon, H. Leneveu, S. Carme, G. Demonet, D. Leclercq, A. Didier

Déjà abonné à cette revue ?

;