S'abonner

Tabagisme et niveau d’instruction en milieu africain - 30/03/10

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.01.008 
B. Kouassi a, c, , O.D. Kpebo b, K. Horo a, c, A. N’Gom a, C. Godé a, B. Ahui a, N. Koffi a, E. Aka-Danguy a
a Service de pneumologie, CHU de Cocody Abidjan, BP V13, Abidjan, Côte d’Ivoire 
b Département de santé publique, UFR médicale, BP V13, Abidjan, Côte d’Ivoire 
c ONG « Sauvons le Poumon », 22 BP, 1105 Abidjan 22, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

Le tabagisme est un fléau qui ne cesse de croître, surtout dans les pays en développement, malgré ses conséquences. La population ivoirienne est-elle suffisamment informée des conséquences du tabagisme ? C’est pourquoi nous nous sommes proposés d’évaluer la connaissance de la population abidjanaise sur le tabagisme.

Objectif

Évaluer la connaissance du tabagisme dans la population abidjanaise. Évaluer les connaissances du tabac selon le niveau d’instruction et le statut tabagique.

Méthodologie

Il s’agit d’une évaluation de la connaissance sur le tabagisme et ses conséquences en fonction du niveau d’étude et du statut tabagique dans la population abidjanaise âgée de plus de 15 ans. Elle s’est déroulée sur trois mois, de novembre 2005 à janvier 2006, dans les deux communes les plus fréquentées d’Abidjan. Le nombre minimum de personnes à interroger était de 1152. Sur le terrain, 1409 personnes ont été interrogées.

Résultats

La prévalence du tabagisme était de 36,5 % avec une nette prédominance masculine (sex-ratio=3,11). Il s’agit de sujets jeunes avec un âge moyen de 27,44 ans. Les sources d’information de cette population sur les méfaits du tabagisme étaient essentiellement les mass media. D’une façon générale, les sujets interrogés n’avaient pas une bonne connaissance du tabagisme et de ses conséquences. Concernant les pathologies liées au tabagisme, le cancer bronchopulmonaire et les pathologies cardiovasculaires étaient les plus connus dans des proportions respectives de 53,1 et 18,1 %. Quant à la composition du tabac, la nicotine est la plus connue (92,6 %). Ces connaissances sont fonction du niveau d’étude : les sujets du niveau supérieur sont ceux qui connaissent mieux les conséquences du tabagisme. De ce fait, ceux-ci s’adonnent moins au tabagisme par rapport aux sujets peu instruits.

Conclusion

Les conséquences du tabagisme sont peu connues par la population générale. En se référant au niveau d’études, ce sont les sujets les plus instruits qui ont un meilleur niveau de connaissance du tabagisme ; ils sont également ceux qui fument le moins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Tobacco smoking is a scourge that continues to increase in developing countries despite its known consequences. Is the population of the Ivory Coast sufficiently informed about the consequences of smoking? For this reason, we decided to evaluate the knowledge of the effects of smoking among the people of Abidjan.

Objective

To evaluate the knowledge of the effects of smoking in the population of Abidjan. To relate this knowledge to the educational level and smoking status.

Methods

We evaluated knowledge about smoking and its consequences as a function of educational level and smoking status in the population of Abidjan over the age of 15 years. This was undertaken in 3 months, from November 2005 to January 2006, in the two busiest communes in Abidjan. The minimum number of persons required was 1152 but, in fact, we interviewed 1409.

Results

The prevalence of smoking was 36.5% with a predominance of males (sex ratio = 3:11). They were mainly young with a mean age of 27.44 years. This population’s main sources of information on the ill effects of smoking were the mass media. In general, the subjects did not have a good understanding of smoking and its consequences. With regard to the diseases related to smoking, bronchial carcinoma and cardiovascular disorders were the best known, in 53.1 and 18.1%, respectively. With regard to the components of tobacco, nicotine was the best known (92.6%). Knowledge was related to the level of education: the subjects of a higher educational level were the most knowledgeable about the consequences of smoking. As a result, these subjects were less attached to smoking than the less educated.

Conclusion

The consequences of smoking are poorly understood by the general population. With regard to the level of education, the better educated had a better understanding of the effects of smoking and were also those who smoked the least.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tabagisme, Connaissance, Instruction, Abidjan

Keywords : Smoking, Knowledge, Education, Abidjan


Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 3

P. 226-231 - mars 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt pronostique de l’épreuve fonctionnelle d’exercice au cours de la mucoviscidose de l’adulte
  • S. Nguyen, S. Leroy, C. Cracowski, T. Perez, M. Valette, R. Neviere, B. Aguilaniu, B. Wallaert
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathie interstitielle diffuse et anti-TNF-alpha dans la polyarthrite rhumatoïde : deux formes différentes ?
  • A. Schuller, M. Coudurier, J.-C. Lega, C. Khouatra, V. Cottin, J.-F. Cordier

Déjà abonné à cette revue ?

;