S'abonner

Quand et comment modifier la prise en charge de l’asthme de l’enfant asthmatique à partir de quatre ans ? - 20/04/10

Doi : 10.1016/S0761-8425(09)73678-2 
J. de Blic 1, , A. Deschildre 2, I. Pin 3, J.-C. Dubus 4

pour le GRAPP1

  Groupe de Recherche sur les Avancées en Pneumo-Pédiatrie, créé avec le soutien du laboratoire GlaxoSmithKline : Rola Abou Taam (Paris), Kevin Arlaud (Marseille), Jacques de Blic (Paris), Isabelle Boucot (Marly le Roi), Isabelle Chanal (Marly le Roi), Laure Couderc (Rouen), Bertrand Delaisi (Paris), Antoine Deschildre (Lille), Jocelyne Derelle (Nancy), Jean Christophe Dubus (Marseille), Christophe Marguet (Rouen), Isabelle Pin (Grenoble), Jean Pascal Saulnier (Poitiers), Caroline Thumerelle (Lille), Stéphanie Wanin (Lyon).

1 Service de Pneumologie et Allergologie pédiatriques, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris, France 
2 Clinique de Pédiatrie, Pôle hébergement, CHRU de Lille, Hôpital Jeanne de Flandre, Lille, France 
3 Département de Pédiatrie, CHRU de Grenoble, Hôpital Michallon, La Tronche, France 
4 Service de Pédiatrie et Neurologie pédiatriques, CHU de Marseille, Hôpital La Timone, Marseille, France 

Correspondance : Service de Pneumologie et Allergologie pédiatriques, Hôpital Necker Enfants Malades, 149 rue de Sèvres, 75015 Paris.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le traitement de l’asthme de l’enfant ne doit pas être figé mais doit être régulièrement adapté en fonction du contrôle, défini sur des critères cliniques et fonctionnels. Chez un enfant dont l’asthme est contrôlé, la décroissance thérapeutique s’effectue tous les 3 à 6 mois pour obtenir la dose minimale efficace. Chez un enfant dont l’asthme apparaît non contrôlé, il est nécessaire dans un premier temps d’évaluer l’observance et de rechercher des facteurs aggravants, rhinite allergique, polysensibilisation, tabagisme, facteurs psychologiques, obésité, reflux gastro-œsophagien, infection. La stratégie thérapeutique repose sur l’augmentation de la dose de corticoïdes inhalés et sur l’association à d’autres traitements anti-asthmatiques, β2 de longue durée d’action et anti-leucotriènes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The treatment of asthma in children should not be fixed but rather must be regularly adapted to keep the condition under control defined according to clinical and functional criteria. In a child whose asthma is controlled, a step down in therapy should be carried out every 3 to 6 months to achieve the minimal effective level of treatment. In a child whose asthma appears not to be controlled, it is necessary initially to evaluate compliance with therapy and to seek aggravating factors which may include allergic rhinitis, multiple sensitisation, tobacco exposure, psychological factors, obesity, gastro-œsophageal reflux and infection. Where control of asthma is poor the main therapeutic strategy rests on an increase in the dose of inhaled corticosteroid and on the addition of other anti-asthmatic treatments – inhaled long – acting beta 2 agonists and oral leukotriene antagonists.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Asthme, Bronchodilateurs, Compliance, Contrôle, Corticoïdes inhalés

Key-words : Asthma, Bronchodilator, Child, Compliance, Control, Inhaled steroids


Plan

Plan indisponible

© 2009  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 8

P. 827-835 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les maladies respiratoires professionnelles : la fin d’une série… et une histoire sans fin
  • J.-C. Dalphin, J. Maitre, J.-C. Pairon
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge chirurgicale de la distension thoracique au cours de la BPCO
  • L. Brouchet, P. Thomas, C. Renaud, J. Berjaud, M. Dahan

Déjà abonné à cette revue ?

;