S'abonner

Infliximab et sarcoïdose chronique. L’expérience française à propos de 31 cas - 21/09/10

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.06.011 
F. Jounieaux a, C. Chapelon b, D. Valeyre c, D. Israel Biet d, V. Cottin e, A. Tazi f, E. Fournier g, B. Wallaert a,

et le Groupe sarcoïdose francophone de la SPLF

a Service de pneumologie et immuno-allergologie, clinique des maladies respiratoires, centre de compétence des maladies pulmonaires rares, hôpital Albert-Calmette, CHRU de Lille, boulevard du Pr-Leclercq, 59037 Lille cedex, France 
b Service de médecine interne, hôpital la Pitié-Salpêtrière, 75013 Paris, France 
c EA 2363, service de pneumologie, hôpital Avicenne, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris 13, 93000 Bobigny, France 
d Service de pneumologie, hôpital européen George-Pompidou, 75015 Paris, France 
e Service de pneumologie, centre national de référence des maladies pulmonaires rares, hospices civils de Lyon, université Lyon 1, UMR 754, 69000 Lyon, France 
f Services de pneumologie-phtisiologie, hôpital Saint-Louis, 75010 Paris, France 
g Polyclinique d’Hénin-Beaumont, 62110 Hénin-Beaumont, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les formes chroniques de sarcoïdose posent en pratique de difficiles problèmes thérapeutiques. Le but de cette étude observationnelle était d’analyser l’efficacité et la tolérance de l’infliximab dans la sarcoïdose chronique. Cette étude rétrospective multicentrique portait sur 31 cas de sarcoïdose chronique, pulmonaire et/ou systémique, traités par infliximab. La maladie évoluait depuis neuf ans et touchait en moyenne quatre organes. Les patients avaient reçu plusieurs immunosuppresseurs et 30/31 bénéficiaient d’une corticothérapie (19±16mg/j) associée dans 17 cas à un ou plusieurs immunosuppresseurs. La durée du traitement par infliximab était de 13±12 mois. L’efficacité de l’infliximab était observée dans 62 % des cas tous organes confondus : 65 % pour les atteintes pulmonaires, 67 % de succès pour les atteintes cutanées, 50 % de succès pour les atteintes du système nerveux central. Pour les autres organes, les réponses étaient disparates. L’effet d’épargne cortisonique était faible (2,8±9,7mg/j). L’efficacité était plus fréquente chez les patients sous immunosuppresseurs. Treize des 31 patients ont présenté des effets secondaires, dont sept sévères nécessitant parfois l’arrêt de l’infliximab. Notre étude confirme l’intérêt de l’infliximab dans le traitement de la sarcoïdose chronique, mais illustre aussi la fréquence et la sévérité des effets secondaires. Les indications restent difficiles à préciser et son utilisation doit actuellement être réservée aux protocoles d’étude.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The management of chronic forms of sarcoidosis can be a difficult therapeutic problem. The purpose of this observational study was to analyze the effectiveness and tolerance of infliximab in chronic sarcoidosis. This multicentre retrospective study involved 31 cases of chronic, systemic, and/or pulmonary sarcoidosis treated by infliximab. Disease had been present for 9 years and involved a mean of four organs. Patients had received several immunosuppressive drugs and 30/31 were treated with corticosteroids (19±16mg prednisone/day) with the addition in 17 cases, of one or more other immunosuppressive agents. The duration of infliximab therapy was 13±12 months. A beneficial response to infliximab was observed in 62 % of the cases across all organs involved: 65 % for lung involvement, 67 % for skin lesions and 50 % for central nervous system lesions. For other organs, responses were disparate. The corticosteroid sparing effect was small (2.8±9.7mg/day). Effectiveness was more frequent in patients who were treated with additional immunosuppressive agents. Thirteen (41.9 %) patients developed side effects; in seven out of 13, side effects were severe, sometimes requiring infliximab to be stopped. Our study supports the continuing interest in the use of infliximab for the treatment of chronic sarcoidosis, but also highlights the frequency and severity of side effects. Indications are difficult to specify, and currently, its use should be restricted to clinical trials.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sarcoïdose, Anti-TNF⍺, Infliximab, Chronicité, Corticoïdes, Traitement

Keywords : Sarcoidosis, Anti-TNF⍺, Infliximab, Chronic disease, Steroids, Treatment


Plan


© 2010  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 7

P. 685-692 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Asthme et tuberculose : association bénéfique ou maléfique ?
  • L. Fekih, L. Boussoffara, M. Jemaa, S. Fenniche, H. Hassene, D. Belhabib, M.L. Megdiche
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’état nutritionnel et de la composition corporelle du patient BPCO : comparaison de plusieurs méthodes
  • R. Thibault, E. Le Gallic, M. Picard-Kossovsky, D. Darmaun, A. Chambellan

Déjà abonné à cette revue ?

;