S'abonner

Bévacizumab et cancer bronchique : population cible en pratique quotidienne - 31/01/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.05.016 
V. Lagnien-Gaume a, J. Jehl b, c, P. Manzoni b, P. Jacoulet a, M. Gainet-Brun a, F. Metzger a, c, D. Pernet a, J.-C. Polio a, J.-F. Pugin a, J. Corgne a, C. Amoros a, J.-C. Dalphin a, c, V. Westeel a, , c
a Service de pneumologie, CHU Jean-Minjoz, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France 
b Service de radiologie, CHU Jean-Minjoz, 25000 Besançon, France 
c Université de Franche-Comté, 3, boulevard Alexandre-Fleming, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’association du bévacizumab à la chimiothérapie permet d’allonger la survie du cancer bronchique non à petites cellules à prédominance non épidermoïde métastatique. L’objectif de cette étude était de définir la proportion de patients susceptibles de la recevoir.

Méthodes

Il s’agit d’une analyse rétrospective monocentrique de la population traitée en 2007 et 2008. Les contre-indications au bévacizumab étaient : carcinome épidermoïde, contre-indication à un sel de platine, hypertension artérielle non contrôlée, hémoptysie supérieure à 2,5mL, chirurgie lourde récente, et/ou des critères tomodensitométriques après relecture indépendante par deux radiologues (contact avec un vaisseau proximal, atteinte de la trachée et/ou des bronches souches, cavitation intratumorale). Les pathologies cardiovasculaires et la localisation centrale de la tumeur ont été considérées comme des précautions d’emploi.

Résultats

Parmi les 194 patients analysés, 21 (10,8 %) à 35 (18 %) étaient éligibles pour le bévacizumab selon que les pathologies cardiovasculaires et la localisation centrale étaient ou non considérées comme des contre-indications. Le coefficient kappa était de 0,49.

Conclusion

Même si la proportion de patients pouvant bénéficier de l’association du bévacizumab à la chimiothérapie peut varier selon les critères d’éligibilité et l’interprétation du scanner, il est peu probable qu’elle excède un quart de la population en pratique courante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Combining bevacizumab with platinum-based chemotherapy significantly improves survival for patients with advanced non-squamous non-small cell lung cancer. The objective of this study was to assess the proportion of patients who could receive this combined therapy.

Methods

This was a retrospective single centre analysis of patients treated between 2007 and 2008. Exclusion criteria for bevacizumab included: squamous cell carcinoma, contraindication to platinum-based chemotherapy, uncontrolled hypertension, haemoptysis superior to 2.5mL, recent surgery, and/or tomodensitometric criteria after independent review by two radiologists (contact with a proximal vessel, tracheobronchial involvement, cavitation). Cardiovascular diseases and central tumour location were not systematically considered as contraindications.

Results

Among 194 patients analysed, 21 (10.8%) to 35 (18%) patients were eligible for bevacizumab, whether or not cardiovascular diseases and central tumour location were considered as contraindications. The kappa coefficient was 0.49.

Conclusion

Even though the proportion of patients who can receive chemotherapy plus bevacizumab may vary according to the eligibility criteria chosen and the interpretation of the CT scan, it is unlikely to exceed 25% of patients in daily practice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bévacizumab, Cancer bronchique non à petites cellules, Critères tomodensitométriques, Chimiothérapie, Thérapie ciblée

Keywords : Bevacizumab, Non-small cell lung cancer, Tomodensitometric criteria, Chemotherapy, Targeted agents


Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 25-31 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les sarcomes primitifs du médiastin
  • A. Zehani, A. Ayadi-Kaddour, H. Daghfous, I. Ridene, A. Marghli, T. Kilani, F. El Mezni
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie de la bronchopneumopathie chronique obstructive dans la wilaya d’Alger
  • R. Khelafi, A. Aissanou, S. Tarsift, F. Skander

Déjà abonné à cette revue ?

;