S'abonner

La tuberculose extrapulmonaire - 25/04/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.05.021 
J. Mazza-Stalder a, , L. Nicod a, J.-P. Janssens b
a Service de pneumologie, centre hospitalier universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse 
b Service de pneumologie, hôpital cantonal universitaire, Genève, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les tuberculoses extrapulmonaires (TBE) représentent un pourcentage croissant de toutes les formes de tuberculose, atteignant 20 à 40 % d’entre elles selon les séries. La proportion de TBE semble plus élevée chez les sujets de race noire, les femmes et les patients immunosupprimés ; une proportion non négligeable des sujets atteints ont une radiographie du thorax normale lors du diagnostic. Les atteintes les plus fréquentes sont ganglionnaires, pleurales ou ostéoarticulaires. Les tuberculoses digestives, urogénitales ou méningées ne sont pas rares et leur diagnostic est souvent différé par un diagnostic différentiel large et par des tests diagnostiques qui manquent de sensibilité, y compris les cultures et les tests d’amplification génique. La présentation clinique des TBE est décrite de même que le rendement des divers tests à disposition. Les recommandations thérapeutiques internationales sont rappelées ainsi que des recommandations pratiques relatives aux différentes présentations cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Extrapulmonary tuberculosis represents an increasing proportion of all cases of tuberculosis reaching 20 to 40% according to published reports. Extrapulmonary TB is found in a higher proportion of women, black people and immunosuppressed individuals. A significant proportion of cases have a normal chest X-Ray at the time of diagnosis. The most frequent clinical presentations are lymphadenitis, pleuritis and osteoarticular TB. Peritoneal, urogenital or meningeal tuberculosis are less frequent, and their diagnosis is often difficult due to the often wide differential diagnosis and the low sensitivity of diagnostic tests including cultures and genetic amplification tests. The key clinical elements are reported and for each form the diagnostic yield of available tests. International therapeutic recommendations and practical issues are reviewed according to clinical presentation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tuberculose, Extrathoracique, Adénite, Méningite, Pleurésie, Spondylodiscite, Salpingite

Keywords : Extrapulmonar, Tuberculosis, Meningitis, Pleuritis, Pott’s disease


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 4

P. 566-578 - avril 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La bronchopneumopathie chronique obstructive : une maladie auto-immune ?
  • L. Le Guennec, V. Pestre, L. Mouthon
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des infections tuberculeuses latentes
  • P. Fraisse, Groupe tuberculose de la SPLF

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?