S'abonner

Physiologie de la respiration au cours du sommeil normal - 30/07/12

Doi : RMRA-07-2012-4-3-1877-1203-101019-201203203 
Présidents :

N. Meslier (Angers),

C. Perrin (Cannes),

Orateur :

E. Orvoen-Frija (Paris) [1],

Article rédigé par :

C. Sattler (Paris)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La ventilation est assurée grâce à une commande centrale (commande automatique et commande volontaire) et aux muscles effecteurs : muscles respiratoires thoraco-abdominaux et muscles dilatateurs des voies aériennes supérieures indispensables pour éviter le collapsus engendré par la pression négative dans les voies aériennes générée par la contraction du diaphragme. Pendant le sommeil, il y a passage d’un système à double commande à un système à commande unique (automatique), diminution des réponses ventilatoires à l’hypoxie et à l’hypercapnie, des activités musculaires, augmentation des résistances des voies aériennes et modification du volume courant. Tout ceci entraine une fragilité respiratoire pendant le sommeil.

Abstract

Ventilation is provided through a central control (automatic and voluntary control) and effector muscles: thoracoabdominal respiratory muscles and dilator muscles of the upper airway are essential to prevent collapse caused by the negative pressure in the airways generated by the contraction of the diaphragm. During normal sleep there is a transition to a single control system (automatic), decreased ventilatory responses to hypoxia and hypercapnia, decreased muscle activity, increased airway resistance and changes of tidal volume. All of this leads to a respiratory weakness during sleep.


Mots clés : Ventilation , Sommeil , Commande centrale , Régulation

Keywords: Ventilation , Sleep , Central control EDF , Regulation


Plan



© 2012 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 3

P. 159-161 - juillet 2012 Retour au numéro