S'abonner

Physiopathologie de l’hypertension artérielle pulmonaire : des progrès et des attentes - 25/10/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.08.006 
D. Montani a, , b , C. Guignabert a, b, F. Perros a, b, M. Humbert a, b
a Service de pneumologie et soins intensifs, université Paris-Sud, centre national de référence de l’hypertension pulmonaire sévère, hôpital de Bicêtre, DHU thorax innovation, AP–HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Inserm UMR 999, hypertension artérielle pulmonaire : physiopathologie et innovation thérapeutique, LabEx LERMIT, centre chirurgical Marie-Lannelongue, 92350 Le Plessis Robinson, France 

Auteur correspondant.
Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 8

P. 950-952 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Physiologie : de la naissance du vivant à son accomplissement… Une balade sémantique aux sources de la nature
  • B. Pigearias
| Article suivant Article suivant
  • La pneumopathie d’hypersensibilité d’origine domestique
  • J.-C. Dalphin

Déjà abonné à cette revue ?

;