S'abonner

Le pneumologue et l’échographie pleurale - 03/10/13

Doi : RMRA-06-2013-5-3-1877-1203-101019-201209015 
Présidents :

B. Maitre (Créteil),

M. Remy-Jardin (Lille),

Orateur :

P. Richard (Saint-Omer) [1],

Article rédigé par :

G. Briend (Paris)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La pratique de l’échographie pleurale par le pneumologue en routine reste anecdotique. Pourtant son intérêt a été démontré dans toutes les pathologies pleurales. Elle est nécessaire à la réalisation sûre de tout geste pleural invasif et permet d’améliorer le rendement de ces gestes. Son apprentissage est rapide et simple. C’est un outil indispensable à utiliser au lit du patient par le praticien lui-même.

En 2010, la British Thoracic Society (BTS) recommande l’utilisation de l’échographie dans la prise en charge diagnostique de tous les épanchements pleuraux et pour la réalisation des ponctions en raison d’un meilleur rendement diagnostique que la radiographie thoracique et de la diminution des complications de la ponction.

Abstract

Today few pneumologists use pleural ultrasonography in daily practice. However it is proved for a long time that this tool is necessary for safe pleural punctions and improves their performance. It is fast and simple to learn. It is an essential tool to use at the bedside by the physician himself.


Mots clés : Échographie , Plèvre , Ponction , Épanchement

Keywords: Ultrasound , Pleural , Puncture , Pleural effusion


Plan



© 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 5 - N° 3

P. 113-116 - juin 2013 Retour au numéro