S'abonner

Hémothorax et plèvre traumatique - 03/10/13

Doi : RMRA-06-2013-5-3-1877-1203-101019-201209017 
Présidents :

A. Bernard (Dijon),

M. Migueres (Saint-Jean),

Orateurs :

R. Jancovici,

E. Levesque (Paris) [1],

Article rédigé par :

A. Gibelin (Paris)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

On distingue les traumatismes thoraciques fermés (deuxième cause de mortalité chez les polytraumatisés), et les traumatismes thoraciques ouverts (survenant le plus souvent dans un contexte d’homicide ou d’accident, il s’agit de la première cause de mortalité chez les 15 à 34 ans). Ils se traduisent par des tableaux cliniques multiples avec des structures touchées variées : pulmonaires (plèvre, côtes, parenchyme pulmonaire), vasculaires (isthme aortique, cœur, vaisseaux cervico-thoraciques), neurologiques (rachis thoracique) ou diaphragmatiques. Dans tous les cas, leur prise en charge en urgence est pluridisciplinaire, associant urgentistes, pneumologues, chirurgiens et réanimateurs, et peut aller de la simple surveillance à la thoracotomie en urgence. Le bilan lésionnel doit être réalisé en urgence, avec un rôle majeur de la TDM thoracique. Chez le traumatisé thoracique fermé stable, une surveillance est toujours nécessaire car la survenue d’un hémothorax secondaire est fréquente.

Abstract

There are two types of thoracic traumatisms: closed thoracic traumatism (second cause of poly-traumatized mortality), and open thoracic traumatism (frequent in case of homicide or accident, it represents the first cause death between 15-34 years old). They both have multiple clinical presentations with several various structures implicated: pulmonary (pleura, ribs, pulmonary parenchyma), vascular (aortic isthmus, heart, cervicothoracic vessels) or neurologic (thoracic rachis). In any case, a rapid multidisciplinary management is mandatory, involving emergency physicians, pulmonologists, surgeons and intensivists and can range from simple monitoring to emergency thoracotomy. The lesions check should be performed urgently, with a major role of chest CT. In the stable closed chest trauma, a monitoring is always necessary to prevent any secondary hemothorax which is a common complication.


Mots clés : Hémothorax , Thoracotomie , Lésion trachéo-bronchique , Volet costal

Keywords: Hemothorax , Thoracotomy , Bronchial rupture , Rib fracture


Plan



© 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 5 - N° 3

P. 123-126 - juin 2013 Retour au numéro