S'abonner

Place de la ponction biopsie transpariétale dans le diagnostic histologique du carcinome bronchogénique (à propos de 278 cas) - 20/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.10.608 
K. Elatiqi, H. Benjelloun, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui
 Service de pneumologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Résumé

La ponction biopsie trans-pariétale est un examen invasif mais souvent nécessaire pour le diagnostic histologique du carcinome bronchogénique non opérable. Afin d’évaluer l’intérêt de cet examen, nous rapportons une étude rétrospective portant sur 278 cas de carcinomes bronchogéniques colligés au service des maladies respiratoires du CHU Ibn Rochd de Casablanca sur une période de quatre ans. Il s’agit de 261 hommes et 17 femmes, la moyenne d’âge était de 60,5ans. Le tabagisme actif était retrouvé dans 84,5 % des cas, l’exposition à l’amiante et/ou à la silice dans 28 % des cas. L’imagerie objectivait un processus tumoral périphérique dans 141 cas, en contact avec la paroi thoracique dans 81 cas, et avec lyse costale dans 59 cas. La ponction biopsie transpariétale, réalisée chez 142 cas, était échoguidée chez 120 cas et scannoguidée chez 22 cas, avec un rendement diagnostique de 35 %. Des complications post-ponction étaient notées chez 129 cas, dont 110 cas ont présenté des douleurs thoraciques, 12 cas un pneumothorax et sept cas des hémoptysies. La confirmation diagnostique était apportée par d’autres moyens chez 194 cas, notamment par bronchoscopie dans 146 cas, par ponction biopsie pleurale dans 26 cas, par biopsie ganglionnaire dans 13 cas, par thoracotomie dans sept cas et par thoracoscopie dans deux cas. À travers notre étude, nous insistons sur l’intérêt de la ponction biopsie transpariétale dans le diagnostic positif du carcinome bronchogénique de siège périphérique, néanmoins, son rendement diagnostic reste insatisfaisant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° S

P. A113-A114 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déterminations thoraciques des hémopathies malignes (à propos de 87 cas)
  • S. El Fadili, H. Benjelloun, H. Moubachir, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui
| Article suivant Article suivant
  • L’hémithorax opaque
  • K. Elatiqi, H. Benjelloun, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui

Déjà abonné à cette revue ?

;