S'abonner

Epidémiologie des cancers bronchopulmonaires primitifs des non-fumeurs au Sénégal - 31/01/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.10.539 
K. Thiam , N.O. Touré, Y. Dia Kane, E.H.M. Ndiaye, M.F. Cissé, A. Diatta, S. Niang, J.M.A.N. Sagne, S. Dia, M. Ndao, W. Ka
 Centre hospitalier national universitaire de Fann, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Selon les données mondiales de 2002 [2, 1], un quart des nouveaux cas de cancers bronchopulmonaires primitifs était non fumeur. Nous avons mené ce travail dans le but de décrire les caractéristiques épidémiologiques des non-fumeurs qui présentaient un cancer bronchopulmonaire primitif dans la région de Dakar (Sénégal).

Méthodes

Étude multicentrique descriptive incluant tous les patients non fumeurs qui présentaient un cancer bronchopulmonaire primitif du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2015. Les données étaient saisies sur un fichier Excel puis transférées sur un logiciel Epi Info TM 7 pour être analysées.

Résultats

Le taux de diagnostic de cancers bronchopulmonaires primitifs était de 72,1 %. La prévalence de non-fumeurs était de 33,3 %. Le sex-ratio était de 1,27. L’âge moyen était de 54,6 ans. Plus du tiers de l’échantillon étaient des ménagères. Les menuisiers et artisans exposés aux métaux prédominaient. Une exposition aux huiles de cuisson était rapportée dans un cas. Trois patients présentaient des séquelles de tuberculose pulmonaire. L’adénocarcinome était le type histologique le plus fréquent et prédominait chez les sujets jeunes.

Conclusion

Les cancers bronchopulmonaires primitifs sont diagnostiqués chez des non-fumeurs à Dakar. Une étude analytique des facteurs de risque suspectés pourrait aider à la prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° S

P. A232-A233 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La particularité du pneumothorax chez les silicotiques tailleurs de pierres
  • D.E. Benoudina, S. Hamoud, A. Djebbar
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathies survenant dans un contexte d’exposition aux oiseaux : psittacose ou pneumopathie d’hypersensibilité aiguë ?
  • A. Jézéquel, A. Gacouin, S. Jouneau

Déjà abonné à cette revue ?

;