S'abonner

Influence du délai de chimiothérapie adjuvante sur l’évolution des cancers broncho-pulmonaires opérés - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.244 
N. Fezai , A. Migaw, L. Loued, N. Fahem, A. Adhieb, Y. Brahem, S. Chiek Mhamed, C. Harrathi, M. Ammar, N. Rouatbi
 Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le traitement chirurgical reste le traitement de choix pour les stades précoces de CBNPC. Cependant, une chimiothérapie adjuvante est recommandée dans le traitement des CBNPC de stades II, IIIA et IB en cas de facteurs de mauvais pronostics associés et c’est dans le délai de 8 semaines suivant l’acte chirurgical.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur les dossiers de patients porteurs CBP et opérés entre 1995 et 2017 et ayant bénéficié d’une chimiothérapie adjuvante. La population est subdivisée en deux groupes, ceux ayant eu un délai d’accès à la chimiothérapie adjuvante8 semaines G1 et G2 : ayant eu une chimiothérapie adjuvante dans un délai>8 semaines.

Résultats

Quatre-vingt-dix patients ont été opérés durant la période d’étude. L’âge moyen était de 58,5 ans, avec une prédominance masculine (85 hommes). L’adénocarcinome a été trouvé dans 37 % des cas, le carcinome épidermoïde dans 54 %. Les stades IIB et IIIA étaient observés dans 64 % des cas. La résection était complète dans 65 % des cas. Quarante-six patients ont bénéficié d’une chimiothérapie adjuvante. Le délai moyen entre la chirurgie et la chimiothérapie adjuvante était de 93j. Le groupe 1 a inclus 16 patients et le groupe 2, 30 patients. Une réponse clinique et radiologique favorable à la chimiothérapie a été notée dans 71 % dans le groupe 1 versus 40 % dans le G2 (p=0,05). Les récidives ont été présentes dans 60 % des cas pour le G1 versus 80 % des cas pour le G2 (p=0,001). La moyenne de survie pour le G 1 était de 52,7 mois versus 27,2 mois pour le G2 (p=0,038).

Conclusion

Le délai d’accès à la chimiothérapie adjuvante influence de façon significative l’évolution et le pronostic des patients ayant bénéficié d’une chirurgie curative dans le cancer du poumon. De ce fait, on doit optimiser le délai d’accès à la chimiothérapie adjuvante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A117 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des délais de prise en charge en hôpital de jour des néoplasies thoraciques : à propos de 52 cas
  • W. Bourekoua, L. Laouar, K. Fezaa, N. Adimi, M.T. Makhloufi, S. Taright
| Article suivant Article suivant
  • L’association du bévacizumab au cisplatine-pemetrexed n’altère pas la qualité de vie dans l’étude de phase III IFCT-GFPC-MAPS
  • G. Eberst, A. Anota, A. Scherpereel, J. Mazières, J. Margery, L. Greillier, C. Audigier-Valette, D. Moro-Sibilot, O. Molinier, H. Léna, F. Rivière, I. Monnet, V. Gounant, H. Janicot, R. Gervais, C. Locher, E. Charton, F. Morin, G. Zalcman, V. Westeel

Déjà abonné à cette revue ?

;