S'abonner

Efficacité d’une pression positive continue portable sur la commande ventilatoire et la capacité à l’effort chez les patients ayant un collapsus excessif des voies aériennes - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.140 
M. Patout 1, , E. Lhuillier 1, G. Kaltsakas 2, N. Hart 2, P.B. Murphy 2
1 Service de pneumologie, oncologie thoracique, soins intensifs respiratoires, Bois Guillaume, France 
2 Lane Fox Respiratory Unit, London, Grande-Bretagne 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La dyspnée à l’effort des patients atteints de collapsus excessif des voies aériennes (CVA) ou de trachéobronchomalacie (TBM) est liée au collapsus expiratoire des voies aériennes à l’expiration. L’objectif de notre étude était d’évaluer les effets d’une pression positive continue portable sur la capacité à l’exercice et la commande ventilatoire.

Méthodes

Étude prospective en cross-over monocentrique incluant les patients ayant un diagnostic scannographique ou endoscopique de CVA ou de TBM. Les mesures de la commande ventilatoire étaient réalisées au repos en ventilation spontanée puis avec la PPC portable (Z1, Breas) à une pression de 4, 7 et 10cmH20. La commande ventilatoire était estimée par EMG de surface des muscles intercostaux. L’index de commande ventilatoire (ICV) était défini comme le produit de la fréquence respiratoire et de rapport : activité électrique/activité électrique maximale des intercostaux. Trois tests de marche de 6minutes étaient réalisés : un en ventilation spontanée puis, dans un ordre randomisé, un avec une PPC portable éteinte et un avec une PPC portable allumée.

Résultats

Dix-neuf (8 hommes) patients ont été inclus d’un âge de 60±13 ans et d’un IMC de 34,5±6,5kg/m2. Dix (53 %) patients étaient atteints d’une pathologie respiratoire obstructive (asthme ou BPCO). L’index de commande ventilatoire était de 346±182 AU avec une diminution significative sous PPC : −125±116 AU (p<0,001). La distance parcourue au test de marche était significativement augmentée comparativement au test de marche réalisée en ventilation spontanée : +37m [6–89] (p<0,001) ou avec la PPC éteinte : +33m [4–64] (p=0,001).

Conclusion

La PPC à l’effort diminue la commande ventilatoire et améliore la capacité à l’exercice des patients atteints de CVA ou de TBM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A73-A74 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des modes AVAPS-AE et mode ST chez les patients atteints d’un syndrome obésité hypoventilation : une étude contrôlée randomisée
  • M. Patout, F. Gagnadoux, C. Rabec, W. Trzepizur, M. Georges, C. Perrin, R. Tamisier, C. Llontop, F. Goutorbe, C. Gounane, S. Pontier-Marchandise, P. Cervantes, V. Bironneau, A. Portmann, J. Delrieu, J.F. Muir, A. Cuvelier
| Article suivant Article suivant
  • Analyse d’une base de données nationale de dysfonctionnements de ventilateurs de domicile
  • S. Dolidon, B. Melloni, J.F. Chabot, D. Foret, J. Dupuis, E. Tesnier, G. Petit, J.F. Muir, A. Cuvelier, M. Patout

Déjà abonné à cette revue ?

;