S'abonner

L’asthme bronchique et l’obésité - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.180 
N. Fettal , A. Taleb
 Service de pneumologie, Commune Sidi Bel-Abbes, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’obésité et l’asthme bronchique sont deux pathologies dont la prévalence est en augmentation au cours de ces dernières années [1]. Elles partagent un caractère héritable dans 40–70 % [2], il existe une susceptibilité génétique à devenir obèse et également asthmatique. Selon la littérature, l’obésité est d’autant plus fréquente que l’asthme est sévère.

Méthodes

Une étude rétrospective et analytique d’une cohorte de patients asthmatiques ayant un indice de masse corporelle supérieur à 30kg/m2, suivis au sein du service de pneumologie du CHU de Sidi Bel Abbes depuis 3 ans (2014–2017). Le but de ce travail est de décrire les caractéristiques cliniques et évolutifs de l’asthme bronchique chez ce groupe de patients.

Résultats

Il s’agit de quatorze patients d’âge moyen de 48±4 ans, avec des extrêmes (21–65 ans), une prédominance féminine (10F/4H). L’ancienneté de l’asthme est de 14±2 ans. L’indice de masse corporelle moyen est de 31,92kg/m2. Les comorbidités associées à l’asthme bronchique sont la rhinite (9 cas), HTA (9 cas), hyperthyroïdie (2 cas), épilepsie (2 cas), diabète (2 cas), polyarthrite rhumatoïde (2 cas) et RGO (5 cas). La fréquence des exacerbations est en moyenne de 2 épisodes par an. Le traitement de fond instauré est la corticothérapie inhalée chez 4 cas, l’association fixe (BALA+CTC inhalés) dans 10 cas, associée à un antileucotriéne dans 4 cas et une corticothérapie per os dans 2 cas. Le contrôle de l’asthme bronchique est total dans 4 cas, partiel dans 7 cas et non obtenu dans 3 cas. La prise en charge de l’obésité chez nos patients est basée sur les mesures diététiques et l’activité sportive, mais seulement 3 patients sur 14 ont pu perdre 3 kilos durant la période d’étude.

Conclusion

L’association asthme bronchique et obésité pose un problème de santé publique. L’obésité entrave le bon contrôle de l’asthme. La prise en charge diététique devrait faire partie de la prise en charge de l’asthme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A91 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie de l’asthme de l’adolescent en milieu scolaire de la ville de Korhogo
  • A. Kone, M.O.B. Koffi, K. Horo, A.E. Djegbeton, B.J.M. Ahui, C.V. Brou-Gode, A.S. Ngom, B.A. Kouassi, N.B. Koffi, E. Aka-Danguy
| Article suivant Article suivant
  • L’effet du mépolizumab sur le taux d’exacerbations chez les patients avec un asthme sévère éosinophilique en fonction de leur éligibilité et utilisation antérieure d’omalizumab
  • M. Humbert, D. Bratton, S. Yancey, E. Bradford, M.C. Liu, S. Hozawa, F. Albers, A. Gruber

Déjà abonné à cette revue ?

;