S'abonner

Antibiothérapie courte au cours de la pneumonie aiguë communautaire : revue de la littérature et perspectives - 25/01/20

Short course antibiotic treatment during community acquired pneumonia: Review of the literature and perspectives

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.10.006 
Q. Philippot a, A. Dinh b, c, G. Voiriot a,
a Service de médecine intensive réanimation, Sorbonne université, hôpital Tenon, AP–HP, 75020 Paris, France 
b Service des maladies infectieuses, hôpitaux universitaires Paris Île-de-France Ouest, hôpital Raymond Poincaré, AP–HP, 92380 Garches, France 
c Université Versailles Saint-Quentin, 78000 Versailles, France 

Auteur correspondant. Service de médecine intensive réanimation, Sorbonne université, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France.Service de médecine intensive réanimation, Sorbonne université, hôpital Tenon, AP–HP4, rue de la ChineParis75020France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les pneumonies aiguës communautaires (PAC) sont responsables d’une part importante des prescriptions antibiotiques en France. Leur impact écologique encourage à développer des stratégies visant à améliorer l’utilisation des antibiotiques, notamment à en réduire la durée d’administration au cours de la PAC.

État des connaissances

Au cours de la PAC, l’arrêt précoce de l’antibiothérapie, sous réserve d’une évolution clinique initiale favorable ou d’une cinétique de la procalcitonine décroissante, est étayé par plusieurs études. L’arrêt précoce permet une épargne antibiotique substantielle sans augmenter les échecs thérapeutiques. La réduction de la durée d’antibiothérapie entraîne une diminution de l’émergence de bactéries résistantes. Elle pourrait aussi être associée à une meilleure observance et à une réduction des coûts et des effets secondaires.

Perspectives

Les outils diagnostiques d’amplification génique, notamment ceux incluant dans leurs panels des cibles bactériennes, permettent une amélioration de la documentation microbiologique au cours de la PAC. Ils devraient permettre l’élaboration de stratégies thérapeutiques visant à un meilleur usage des antibiotiques.

Conclusions

Ces pratiques de meilleur usage antibiotique au cours de la PAC pourraient être associées à un rapport bénéfice-risque important aux échelons individuels et collectifs. Elles permettraient en particulier un bénéfice écologique notable à l’ère de l’émergence des bactéries multirésistantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Community acquired pneumonia (CAP) accounts for a large part of antibiotic prescriptions in France. The significant ecological impact of antibiotics supports the development of strategies to improve their use, especially the reduction of treatment duration during CAP.

State of the art

During CAP, a strategy of early antibiotic discontinuation, subject to a favorable initial clinical course, or of a significantly decreasing procalcitonin kinetic, is supported by several studies. The reduction of antibiotic treatment duration leads to a decrease of the emergence of resistant bacteria. It may also be associated with a better treatment observance and a decrease in costs and side effects.

Perspectives

Diagnostic tests based on molecular biology, especially those including some bacterial targets in their panel, allow an increase on microbiological documentation rates during CAP. They should enable the elaboration of therapeutic strategies for a better use of the antibiotics.

Conclusions

These strategies of antibiotic treatment rationalization during CAP may be associated with a high benefit-risk ratio both at the individual and the community scales. Particularly, they may allow a substantial ecologic gain in this era of resistant bacteria.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antibiotiques, Antibio-résistance, Pneumonie, Infections respiratoires

Keywords : Anti-bacterial agents, Drug resistance, Pneumonia, Respiratory tract infections


Plan


© 2019  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1

P. 26-33 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contrôle de l’asthme chez l’adulte en Algérie. Comparaison avec les autres pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient
  • H. Haouichat, R. Benali, A. Benyounes, Y. Berrabah, H. Douagui, M. Guermaz, S. Lellou, F. Montestruc, A. Moumeni, F. Skander, A. Taleb, S. Taright, N. Zidouni
| Article suivant Article suivant
  • Pneumonies aiguës à éosinophiles et usage de substances psychoactives illicites
  • M. Underner, J. Perriot, G. Peiffer, T. Urban, N. Jaafari

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;